Le scandale Benjamin Griveaux

Le scandale Griveaux © Pierre Reynaud Le scandale Griveaux © Pierre Reynaud
Samedi après-midi, Benjamin Griveaux a porté plainte contre X et le parquet de Paris a ouvert une enquête.

Qui est à l'origine de cette diffusion ?

Dès vendredi matin, un artiste russe contestataire, Piotr Pavlenski, a revendiqué être à l'origine de la publication des vidéos incriminées. Il la justifie en dénonçant "l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux.

Ce dernier "a utilisé sa famille en se présentant en icône pour tous les pères et maris de Paris. Il a fait de la propagande des valeurs familiales traditionnelles", a affirmé le Russe.

Cet homme, réfugié politique en France depuis mai 2017, a déjà eu affaire à la justice française pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en octobre de la même année, dans le cadre d'une "performance artistique". Il a été condamné en janvier 2019 à trois ans de prison, dont deux avec sursis.

Il a été placé en garde à vue samedi après-midi, dans le cadre d'une autre enquête ouverte pour des violences commises le soir du 31 décembre dans un appartement parisien. Celle-ci a été suspendue dimanche pour permettre de l'interroger sur l'affaire Griveaux dans le cadre d'une autre garde à vue. Au total, il ne peut pas rester plus de 48 heures en garde à vue à compter du début de la première, soit jusqu'à lundi après-midi.

Lire la suite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.