Naissance de lafranceliberee.fr – journal en ligne de la nouvelle République

La France Libérée © Gene Reynaud La France Libérée © Gene Reynaud
La France est en marche pour un vrai changement. Ce n’est plus la marche dans le style « Macron » lancée en avril 2016, mais un autre cheminement populaire qui se veut révolutionnaire tout en se libérant d'une quelconque pression politique ou syndicale.

En fait, depuis longtemps, un grand nombre de citoyens souhaitait une profonde réforme des institutions du pays, mais jusqu’ici, personne n’était parvenu à motiver les populations pour descendre dans la rue, manifester et s’affronter avec le pouvoir en place.

À l’heure d'aujourd’hui, c’est devenu possible avec le vaste mouvement social des Gilets Jaunes qui a surpris les Français, au moment même où personne ne s’y attendait. Et en évidence, si nous ne pouvons pas savoir ce qui se passera d’ici quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, la certitude est qu’une époque se termine maintenant et que plus rien ne sera comme avant.

Depuis le mois de novembre dernier, c’est une réveil républicain qui s’installe. Malgré les défauts de ces manifestations souvent désordonnées, parfois violentes hélas, il émerge désormais un espoir réel pour tous les citoyens modestes, travailleurs, retraités et petits indépendants qui ont du mal de nos jours à vivre convenablement de leur travail.

En éditant La France Libérée, nous voulons soutenir tout un peuple qui souffre en profondeur comme nous souhaitons aussi défendre les classes moyennes dans leurs droits et leurs revendications.

La France Libérée est un journal en ligne, totalement apolitique. Il ne va pas à l’encontre du pouvoir en place, ni des intérêts républicains. Il se veut objectif et condamne tous les agissements dans la mesure où ils font du tort à la démocratie.

Hélas, le président Macron ne se comporte pas comme un vrai président républicain et démocrate tant il est lié à la grande finance et au capitalisme le plus libéral. Aussi, notre journal combat ses réformes qui vont à contresens des principes d’égalité, de partage et de solidarité.

Au moment ou vient de s’installer le Grand Débat qui, malheureusement, ne servira à rien, sauf à Monsieur Macron de gagner un peu de temps dans son programme désastreux, il devient urgent de bâtir de nouveaux projets de société : réforme des institutions, réformes sociales, plans anti-chômage et anti-pauvreté.

La Vème République qui est devenue au fil du temps, une véritable oligarchie, doit être refondée avec premier une modification profonde de la Constitution. Mais, en vérité, la république actuelle n’a plus lieu d’être. La transformation de la France viendra par la mise en place d’une république nouvelle dont les principes reprendront le fondement républicain d’origine.

La France Libérée se veut l’un des porte-paroles d’une véritable démocratie qui n’a plus rien à voir avec la monarchie installée depuis plusieurs années au palais de l’Elysée.

Il faut remettre la France sur les rails, et c'est seulement par la révolution sociale que la Nation pourra se relever.

Depuis sa très récente création, le comité directeur de La France Libérée soutient les Gilets Jaunes et le journal continuera toujours à les accompagner. De la même manière, le journal encourage un nouveau mouvement dénommé Renaissance Républicaine dont les principaux fondateurs proposeront d’ici quelques semaines un vaste projet de société à la hauteur des espérances de la plupart des Français.

Nous vous donnerons rendez-vous alors sur notre site pour recevoir toutes les propositions et pour en débattre.

En attendant, vous pouvez venir sur notre journal, pour participer aux forums de discussion et pour proposer un article si vous le souhaitez.

Merci pour votre lecture et pour votre participation présente ou future.

Gene Reynaud - Michel de Castelet ------- Fondateurs

La France Libérée

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.