Castaner, un ministre très contesté ?

Castaner, un ministre contestable © Pierre Reynaud Castaner, un ministre contestable © Pierre Reynaud
C’est scandaleux ! Le président Macron a fait licencié le préfet de Police de Paris, Michel Delpuech, son directeur de cabinet, Pierre Gaudin et Frédéric Dupuch, patron de la DSPAP.

Ces personnes ne sont pas responsables des troubles qui se sont produits dans la capitale le samedi 16 mars dernier, ayant reçu des ordres précis du Ministère de l’Intérieur ou de la direction du cabinet.

Je soulignerai ici, en particulier, la compétence de Monsieur Delpuech qui a été toujours un grand serviteur de l’État et dont le passé professionnel est plutôt exemplaire. Cette décision prise par le président Macron est vraiment injuste et donc intolérable.

Tout le monde sera d’accord que c’est la tête de Christophe Castaner qui aurait du « tomber », le ministre déjà connu pour son incompétence, ayant négligé l’accomplissement de ses fonctions, préférant utiliser sa journée à courir les « filles » et à boire …. selon les nombreuses informations qui parviennent sur les divers médias.

Alors, revenons sur la personnalité sulfureuse du ministre de l’Intérieur. Nous n’allons pas rappelé sur les nombreuses zones d'ombre du passé de celui qui fut le « petit frère » de Christian Oraison, une figure importante du grand banditisme marseillais abattu en 2008 dans un spectaculaire règlement de comptes. Lire la suite 



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.