CAHIERS DE DOLÉANCES : L'ESCROQUERIE

L'escroquerie aux cahiers de doléances © Pierre Reynaud L'escroquerie aux cahiers de doléances © Pierre Reynaud
Le jeudi 29 novembre 2018, les Gilets jaunes ont envoyé aux médias et aux députés une liste d’environ quarante revendications.

De quoi abandonner l’idée selon laquelle seule la hausse du prix des carburants préoccuperait le mouvement. « Députés de France, nous vous faisons part des directives du peuple pour que vous les transposiez en loi« , écrivent les Gilets jaunes.

Voici donc la liste (non exhaustive) en question que je vous recommande de lire :

• Zéro SDF : URGENT.

• Davantage de progressivité dans l’impôt sur le revenu, c’est-à-dire davantage de tranches.

• Smic à 1 300 euros net.

• Favoriser les petits commerces des villages et centres-villes. Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce et davantage de parkings gratuits dans les centres-villes.

• Grand plan d’Isolation des logements pour faire de l’écologie en faisant faire des économies aux ménages.

• Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

• Même système de Sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

• Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. Pas de retraite à points.

• Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

• Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

• Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèque-vacances. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.