Emmanuel Macron à mi-mandat : le vide ...

Macron : 28 mois de présidence avec de grosses râtées

Emmanuel Macron © Pierre Reynaud Emmanuel Macron © Pierre Reynaud
Voici maintenant 28 mois que Monsieur Macron a été élu président de la République. Pendant sa campagne, il nous avait promis que la France ne serait plus comme avant, avec notamment l’exemplarité du nouveau pouvoir, la lutte contre les inégalités, la croissance du pays et la diminution du chômage.

Octobre : le bilan.

1. UN POUVOIR EXEMPLAIRE

Certains ont pu rêvé alors. Aujourd’hui, c’est la grande désillusion.

Nous ne reviendrons pas ici sur les affaires « Macron et consorts ». Nous rappellerons simplement les noms de ces dossiers brûlants qui ont défrayé la chronique. : dossier Richard Ferrand, affaire (mafieuse) Alexandre Benalla, affaires (sexuelles) Gérarld Darmanin, conflits d’intérêts Alexis Kohler, emplois fictifs du Modem (François Bayrou, Sylvie Goulard et Marielle de Sarnez) affaire François de Rugy, affaire Françoise Nyssen, conflits d’intérêts dossier Muruel Pénicaud, etc. plus quelques autre dossiers moins médiatisés mais faisant état d’affaires troubles concernant des personnalités de LARem.

Conclusions : Les principales affaires précitées ont été classées sans suite et les rares encore en cours d’instruction connaîtront certainement d’ici quelques semaines le même sort.

2. LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS

En clair, la promesse n’a pas été tenue. Cette phrase revient souvent les discours du président Macron, ... Lire la suite

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.