Les startups à l'assaut de l'espace

Les start-ups de l'aérospatial par Geoffroy Stern Les start-ups de l'aérospatial par Geoffroy Stern
Que regroupe la notion de start-ups de l'aérospatial ?

Aujourd'hui, cette notion regroupe plusieurs domaines. Mais selon Geoffroy Stern, consultant expert en économie et stratégie, il y a un domaine qui remporte un franc succès. C'est tout ce qui touche au spatial, que ce soit l'exploration spatiale ou les satellites qu'on envoie pour observer la terre. Mais on va retrouver aussi toute l'aéronautique classique, l'aviation commerciale, l'avion supersonique et puis la voiture volante bien-sûr.

Les start-ups qui travaillent sur la conquête martienne

Aujourd'hui c'est un sujet qui est principalement poussé aux Etats-Unis, donc la plupart des start-up sont aux Etats-Unis. On va retrouver des start-ups comme Bigelow Aerospace qui imagine et produits des modules extensibles pour les stations spatiales, notamment pour la station spatiale internationale.

Il y a aussi Deep Space, une start-up qui fait de l'exploration d'astéroïdes pour en tirer du carburant et différents minéraux destinés à aider au retour de Mars.

Selon Geoffroy Stern, il y a également Made In Space, une start-up qui dispose d'un contrat de la NASA pour construire une usine sur la lune.

C'est clairement un environ qui bouge avec des projets sérieux bien loin du cliché des lubies de milliardaires.

Uber se lance à la conquête du ciel

En début d'année, la société Uber a précisé ses intentions en matière de de voitures volantes. Ce serait pour 2026. La société est sérieuse sur ce projet. Elle vient d'ailleurs de débaucher un ingénieur de la NASA pour réussir à parvenir à ses fins. Mais en réalité, Uber n'est pas la seule société à miser sur les voitures volantes.

Uber a pour vocation d'imager des véhicules sans pour autant les faire soi-même. A Dubaï, les choses s'accélèrent. La ville prévoit de faire voler une voiture pour la première fois dès cette année. Donc le changement arrive plus tôt que prévu. En effet quand Uber annonce sa voiture volante pour 2026, c'est avec toute la régulation qui va en place. Mais, une voiture volante s'envolera bien avant cette date.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.