rencontre avec Jan Dan Melhau

Rencontre avec jan Dau Melhau (avril 2019)
Eh bien voilà. Ta vie, c'est cette pelote de laine. Tu pars de ta maison en déroulant ta pelote, en laissant le fil sur le Chemin. Lorsque tu arrives à Compostelle, ta pelote est entièrement dévidée, tu es nu, tout nu. Alors tu es en état de recevoir tout ce que ce lieu peut te donner. Et puis tu reprends le fil de ta pelote, le fil de ta vie, le réenroules tout au long du Chemin, reconstituer la pelote, t'en vêtir de nouveau. Mais bien sûr, ça le secoue le fil, des choses se détachent, se décrochent, restent sur le Chemin, des choses sans importance, sans plus d'importance. Lorsque tu arrives chez toi, ta pelote est bien belle, bien ronde, ta vie est rassemblée, débarrassée de tout ce falbala qui l'empoisonnait. Alors tout peut recommencer.
En 1987, Jan dau Melhau, chanteur et écrivain limousin, décide de partir pour Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour tout bagage il emporte sa vielle à roue. Il en joue d'étape en étape et gagne ainsi son pain quotidien. Il tient minutieusement son journal, note ses déceptions, ses souffrances, ses joies. Il évoque les paysages qu'il traverse, les gîtes où on l'accueille ; il parle des gens qu'il rencontre - et parfois il a la dent très dure... C'est une aventure médiévale en cette fin du XXe siècle. Et ce livre, écrit dans une langue savoureuse, riche de son substrat limousin, donne envie de prendre la route sous le signe de la coquille.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.