Mais où est donc passée la journée d’hier ?

Tiens bon exercice

Mais où est donc passée la journée d’hier ?

Je suis allé voir 3 ruchers pour vérifier que la pression des frelons asiatiques avait diminuée suite à cette gelée matinale et bien non, aussi mettre un isolant thermique sous les planchers des ruches.

Le matin j’étais sur le coup du contact de la veille sur facebook avec Laure. Je sais qu’avec son mec ça va pas. Message : « Confinée ? » et c’est parti, elle est clown dans les hôpitaux pour les enfants très malades. Bon là elle me fait savoir que c’est pour les personnes âgées maintenant, en fait je ne sais pas si c’est à plein temps et puis avec ce virus faut pas rigoler. Un peu compromis le job pour l’instant.

Les enfants ? Obéissants, suivent le mouvement, effrayant, seule solution les aimer. A oui la veille sur Inter le matin Cynthia Fleury expliquait cette évidence. On a causé Raymond Devos, ouverture aux autres. Son job de clown, ça m’intrigue, ouverture des portes, pour rire (vraiment),  pour un sourire, montrer ses belles dents,  mais là avec un masque.

Mais où est donc passée la journée d’hier ? l’après midi après la visite des ruches, le bois du Petit Chaillaud pour chercher des pieds de moutons les délicieux champignons. Incroyable forêt. A force de visites dans ce lieu je vais finir par tomber dedans. Au début je ne trouve rien et dépité j’amorce un retour et là enfin ! Demi-tour, le soir je reviens avec 1kg200. C’est con mais ça met de bonne humeur d’en trouver, faut pas grand-chose parfois.

hetre

Il faut avancer doucement dans cette forêt. Je salue les grands arbres, des hêtres pour la plupart, ceux au bord du chemin des muletiers sont les plus imposants, ils ont dû voir passer du monde. J’aimerais pouvoir me fondre dans ces arbres. Cette forêt c’est 10Ha, elle est bordée par deux ruisseaux qui se rejoignent quasiment  au niveau du chemin des muletiers. Cela fait longtemps qu’il n’y a plus de mules qui passent par ici. Des têtes de mules parfois, ce n’est pas gentil pour les mules.

Mais où est donc passée la journée d’hier ? le matin j’ai écris aux Coopérateurs, une lettre pour les Italiens et une pour les apiculteurs de France, pour un rapprochement. Pour une Coopération, faut bien s’occuper, je mesure la distance, il y a trop d’écart, nous sommes trop petits, dans nos têtes surtout.

Je dois faire des patates sautées pour midi et aussi la cure de radis noir, c’est bon pour le foie. Pour ne plus « avoir les foies » ? « Quand les peurs disparaissent, tout le mal disparait car tout le mal vient de la peur», ça c’est puissant, je vais continuer la cure.

Le soir c’est fondu avec une partie de la récolte des pieds de mouton et vin blanc, un peu lourd.

Aussi Nelly trouve mon texte sur Jean Paul bien et me le fait savoir via facebook.

Aux infos c’est floutage de gueule, une loi pour ça ; un mec a assassiné son hystérique, il ne savait pas dire non, on ne peut pas y échapper à l’info.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.