Abruti avachi dans son voltaire !

Oui en fait c’est bien cela je suis un « abruti avachi dans son voltaire ». Non pas dans son canapé mais dans son Voltaire.

 

 

Voltaire

Un élu EELV de Parisien en avait après le tour de France qui pollue fait du bruit et rend con. Même chose pour le tour d’Italie et tout autre sport sans doute. Il en a remis une couche en s’en prenant aux amateurs de ce spectacle désolant fait pour « des abrutis avachis dans leur canapé » pas sympa le mec.

J’aime regarder le tour de France, les coureurs sont des sportifs de haut niveau, une discipline de vie exemplaire, un mental d’acier et il ne faut pas être un imbécile pour savoir bien se préparer.

Et vous avez vu les arrivées au sprint, la tactique, l’approche avec les équipiers, puis  le  « poisson pilote » pour le dernier kilomètre et enfin les acrobates qui déboitent pour s’expliquer sur la fin.

Mais c’est qu’il n’y a pas que le vélo. Perso j’ai pratiqué l’athlétisme au plus haut niveau (régional) et j’ai eu le temps de mesurer la distance qui me séparait du niveau Interrégional, National et International.

Brusquement voilà que je prends une attitude d’avachi dans mon Voltaire afin de faire rire ma compagne et ça marche !

Voltaire © G Bonnet Voltaire © G Bonnet

Le Voltaire elle connait vu qu’elle est tapissière décoratrice (amateur certes), elle m’explique que Voltaire ne s’est jamais assis dans un tel fauteuil car il a été « inventé » bien après sa mort.

 

Chasse Spleen

 Voilà que ce matin je vais à Limoges en voiture et aux infos une anecdote  « le Maire de Bordeaux (EELV) se fait commander une Pizza au Chinois du coin pour bouffer n’est ce pas et le pire, rien à foutre du Chasse Spleen ». Pourtant un petit coup de rouge ça ne lui ferait pas de mal avec sa pizza.

Chasse Spleen et son bar à vins, je me souviens, cet été avec Thibault et Aurélie dans le Médoc avec le jambon des Aldudes, le saucisson de canard, le brebis du pays basque et le foie gras maison.

Et l’autre là, il est Maire de Bordeaux ?

 © G Bonnet © G Bonnet

Visite des caves et des jardins, un délice.

Ce nom « Chasse Spleen » a à voir avec Baudelaire et les fleurs du mal…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.