gerard filoche
Inspecteur du Travail en retraite - Porte-parole de la Gauche democratique & sociale gds-ds.org - CGT - ATTAC - Copernic -
Abonné·e de Mediapart

266 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 nov. 2021

sport et droit du travail : morts au Qatar et benevolat a Paris

Au boulot n°566 chronique humanité dimanche n° 566 11° année

gerard filoche
Inspecteur du Travail en retraite - Porte-parole de la Gauche democratique & sociale gds-ds.org - CGT - ATTAC - Copernic -
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Autour des grandes manifestations sportives mondiales, le droit du travail peut il être cruellement foulé aux pieds ?  Telle est la question à propos de la Coupe du monde de football au Qatar (prévue du 21 novembre au 18 décembre 2022) et des Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

Le journal anglais The Guardian est poursuivi par le Qatar pour avoir révélé que, sur 2 millions d’immigrés venus construire les 7 stades et les installations dédiées au Qatar, au moins 6500 ouvriers (chiffre déclaré et sous-estimé) ont été victimes d’accidents du travail mortels. 

Les stars du football mondial joueront-ils les pieds sur des pelouses tachées de ce sang ?

Travail forcé, salaires dérisoires, chaleur accablante, repos insuffisants : « Un petit peu de sport, énormément d’argent, et des violations massives des droits humains » souligne Amnesty International France qui, comme d’autres institutions, interpelle la FIFA et la ministre du travail Roxana Maracineanu.

Et, à Paris, le « bénévolat » peut-il devenir systématique en vue des Jeux Olympiques (26 juillet - 15 août 2024) et Paralympiques (28 août - 8 septembre 2024) alors qu’il s’agira bel et bien d’un travail identifié et subordonné ? Il est prévu jusqu’à 75 000 bénévoles. La « Charte des volontaires » présente ce curieux bénévolat comme « un rêve », « une aventure humaine et collective, occasion de rencontres enrichissantes et uniques ». 

« Uniques » sûrement mais « enrichissantes » sûrement pas !

« Étudiants, retraités, actifs, personnes en situation de handicap… tout le monde pourra candidater, à partir de début 2023 ». « Les missions susceptibles d’être confiées aux volontaires sont regroupées en 6 catégories : l’accueil, l’orientation et l’assistance, le support aux opérations sportives, le soutien opérationnel à l’organisation, les transports, le soutien aux services médicaux et le support aux cérémonies. »

Tout cela, c’est bien du boulot pas du bénévolat : n’avons-nous pas 6,6 millions de chômeurs et l’obligation légale de verser un smic horaire et mensualisé ?

Gérard Filoche

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Sports
Ligue des champions : la France gagne le trophée de l’incompétence
La finale de la compétition européenne de football, samedi à Saint-Denis, a été émaillée de nombreux incidents. Des centaines de supporters de Liverpool ont été nassés, bloqués à l’entrée du stade, puis gazés par les forces de l’ordre. Une faillite des pouvoirs publics français qui ponctue de longues années d’un maintien de l’ordre répressif et inadapté, souvent violent.
par Ilyes Ramdani
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet d’édition
Ma grand-mère, fille mère
Les récits familiaux reprennent dans l'édition «Nos ancêtres les gauloises». Celui-ci nous est proposé par un contributeur qui tient à rester anonyme. Son histoire, entre mémoire et fiction, explore un secret de famille où la vie des bonnes «engrossées» par leur patron rencontre celle des soldats de la Guerre de 14...
par ELISE THIEBAUT
Billet de blog
« La puissance des mères », extrait du livre de Fatima Ouassak
A l'occasion de la fête des mères, et de son braquage par le Front de mères pour faire de cette journée à l'origine réactionnaire une célébration de nos luttes et de nos victoires, extrait du livre « La Puissance des mères, pour un nouveau sujet révolutionnaire » de Fatima Ouassak. Il s'agit de la conclusion, manifeste écologiste, féministe et antiraciste, lue par Audrey Vernon.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Les mères peuvent-elles parler ?
C'est la nuit. Les phares des voitures défilent sur le périphérique balayant de leurs rayons lumineux le lit et les murs de ma chambre d'hôpital. Je m'y accroche comme à un rocher. Autour de moi, tout tangue. Mon bébé hurle dans mes bras.
par Nina Innana
Billet de blog
Mères célibataires, les grandes oubliées
Mes parents ont divorcé quand j'avais 8 ans. Une histoire assez classique : une crise de la quarantaine assez poussée de la part du père. Son objectif à partir de ce moment fut simple : être le moins investi possible dans la vie de ses enfants. Ma mère s'est donc retrouvée seule avec deux enfants à charge, sans aucune famille à proximité.
par ORSINOS