Cadeau de Noël pour les travailleurs des plateformes ?

Au boulot n° 521 chronique a lire dans l'humanite dimanche 10° année

 

Un projet de directive relative aux travailleurs des plateformes numériques a été déposé par Mme Leila Chaibi, députée européenne membre de la commission emploi et des affaires sociales du Parlement européen. Elle est le fruit d’un travail collectif avec des chercheurs, des docteurs en droit privé, des économistes, et des syndicalistes dont le secrétaire confédéral à la CES (Confédération Européenne des syndicats) et le secrétaire du CLAP Collectifs des livreurs autonomes de Paris.  

Elle rappelle génialement que le socle européen des droits sociaux dispose que les travailleurs ont droit à un traitement égal et équitable en ce qui concerne les conditions de travail, l’accès à la protection sociale et la formation et ce indépendamment du type et de la durée de la relation de travail.

Le projet de directive vise à garantir la protection des travailleurs des plateformes numériques, en alignant leurs droits du travail et leurs droits sociaux sur ceux du reste des travailleurs. 


Elle entend pas « plateforme numérique » : entreprise de services organisés hors ligne, 
notamment dans le secteur du transport de personne avec chauffeur et de la livraison de repas, et dont l’objet est de proposer à ses clients via des modalités numériques et algorithmiques une force de travail qu’elle organise en vue de la réalisation de la prestation qu’elle leur propose.

Elle entend par « travailleur » : toute personne qui conclue avec une plateforme numérique un contrat portant sur la location de sa force de travail, qu’elle soit intellectuelle ou manuelle, en vue de la réalisation du service proposé et organisé par la plateforme et ce moyennant rémunération. 


Aligner par directive au niveau européen toutes les travailleuses et les travailleurs des plateformes sur le statut de tous les autres salariés, voilà qui ne serait que respect de l’égalité des droits du travail et droits égaux à la protection sociale.

Enfin un légitime et nécessaire cadeau de Noël.

Gérard Filoche

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.