Avons-nous le choix ?

De rebond en nouvelles vagues, la crise globale révélée et amplifiée par le covid, nous oblige à agir différemment. Pour perpétuer leur action et proposer des réponses adaptées aux besoins, les clubs n’ont comme toujours qu’une solution : prendre leur époque en mains ; En restant exigeant envers les diverses tutelles et sans attendre les solutions d’ailleurs, il faut provoquer nos chances.

De rebond en nouvelles vagues, la crise globale révélée et amplifiée par le covid 19, nous oblige à agir différemment. Pour perpétuer leur action et proposer des réponses adaptées aux besoins et aux aspirations des gens, les clubs n’ont comme toujours qu’une solution : prendre leur époque en mains ; avec liberté, avec indépendance, avec agilité ;, de manière instinctive, inventive. En restant exigeant envers les diverses tutelles et sans attendre les solutions d’ailleurs, il faut provoquer nos chances. Convaincre que les vieilles solutions n’y suffisent plus, formaliser nos idées, leur donner cœur, corps et vie, force. Développer le sens de l’opportunité. Mesurer la puissance aujourd’hui des réseaux sociaux et s’en emparer, communiquer, faire connaitre et valoriser nos solutions, s’associer, partager, initier des écosystèmes vertueux, défendre nos projets, nos valeurs.

Cette crise pousse à mieux connaître les urgences écologiques, les inégalités d’accès au sport, les discriminations, à les prendre en compte dans nos projets, à percevoir la nécessité de repenser le monde -réformer pour les uns, révolutionner pour les autres- à s’engager activement à remettre du sens, des priorités dans ce qu’on fait, dans ce qui se joue. Nous ne nous dérobons pas, nous n’enjolivons pas car les quelques zooms sur vos aventures relatées dans cette revue amènent à une légitime fierté, à une grande confiance dans la capacité du mouvement omnisports à résister et construire. C’est d’ailleurs tout le sens de notre dernier communiqué. Les témoignages des chercheurs leur apportent compétence et prise de recul, en soutien.

La situation, au-delà de sa complexité, est difficile, parfois à la limite de la rupture. Ne baissons pas les bras, vous pouvez compter sur votre fédération qui vous accompagne et vous défend.

Il s’agit tout à la fois de faire perdurer tout ce qui a fait ses preuves, de le remettre en mouvement et d’inventer de nouveaux modes opératoires, de s’affranchir des codes établis, de renverser la table des idées reçues, pour émanciper les opportunités que vous portez.

C’est dans cet esprit, avec l’espoir et la volonté de porter des améliorations novatrices, de fond, que nous envisageons la relation de la FFCO avec la campagne en cours pour la présidence du CNOSF. Nous rencontrons et interrogeons chaque candidat déclaré, nous faisons des comptes rendus de chaque échange. Nous agissons résolument pour que le club omnisports, mais surtout son apport, les solutions qu’il propose, soient mieux prises en compte, mieux reconnues dans le cadre d’une visée sportive globale, équilibrée : « la pratique de tous, le meilleur niveau pour chacun, des médailles et des succès pour les meilleurs »

Partageons nos capacités à faire naître d’autres formes, d’autres usages, d’autres
récits, pour que cette nouvelle Vague s’empare de demain.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.