gerardprudeau
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Lien 27 juil. 2020

IA peut être la solution durant la pandémie du COVID-19

Les derniers mois ont été difficiles pour toutes les âmes vivantes du monde entier. COVID-19 a changé tous les aspects de notre vie et en particulier la façon dont nous communiquons. De nos jours, nous sortons à peine pour rendre visite à des amis et Internet est tout ce que nous avons pour passer l'isolement.

gerardprudeau
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.usine-digitale.fr/article/covid-19-la-start-up-nanoscent-developpe-un-test-de-depistage-en-30-secondes-grace-a-l-ia.N988749

Jusqu'à récemment, nous avons tous touché inconsciemment les poignées de porte en sortant du bureau ou du magasin. Mais maintenant, nous savons que les surfaces partagées sont considérées comme des sources potentielles d'infection. Étant donné que Covid-19 peut se propager par contact avec des points communs, disposer d'actionneurs sans contact est une nécessité. Le système propose des capteurs et des serrures de porte intelligents et automatiques pour rendre les bâtiments et les environnements à fort trafic plus sûrs.


De plus, un application mobile qui ont récour à IA (technologies artificielle) et les solutions d'accès sans contact sont des choix uniques pour réduire le contact main-à-porte dans les zones publiques à fort contact telles que les établissements de santé, les écoles, les bureaux, les restaurants et les toilettes. Les produits TIS offrent un accès convivial qui non seulement assure une entrée protégée, mais réduit également les points de contact haute fréquence et réduit la propagation des virus.


Grâce à la compatibilité avec Alexa Voice Assistant, le système offre des opérations sans effort pour les lumières et le contrôle de la température avec une simple commande orale. Il n'est pas nécessaire de toucher l'interrupteur mural dans un espace public pour allumer les lumières ou augmenter la vitesse du ventilateur; demandez à Alexa de le faire, et vous avec cette technologie une maison intelligente

Soins intelligents
Pendant la crise des coronavirus, de nombreux pays sont confrontés à une crise d'hygiène dans les centres médicaux ou à un manque de lits d'hôpitaux et d'installations pour répondre à chaque patient infecté par le virus. C'est pourquoi il est recommandé à de nombreux patients infectés présentant des symptômes légers à modérés d'être mis en quarantaine à domicile. Même ainsi, ce système rend très pratique et sûr leur entretien. Le capteur de santé de ce système surveille et fournit des indices de santé concernant la qualité de l'air intérieur et l'humidité et permet de maintenir les chambres d'hôpital hygiéniques, sûres et confortables sans avoir besoin de présence physique. Peu importe si les patients sont à l'hôpital ou s'ils passent leur temps de convalescence à la maison; L'automatisation intelligente du système rend le processus de soins plus pratique et plus sûr pour toutes les parties.

De plus, étant donné que la distanciation sociale fait que les gens éprouvent davantage des sentiments de solitude, il est essentiel de fournir aux patients des interactions et des divertissements pour accélérer le processus de guérison. Le panneau de chevet TIS Luna permet aux patients de contrôler facilement l'éclairage, la climatisation, les médias, le rideau et d'autres composants de leur chambre. Après tout, avoir un sentiment de contrôle sur leur environnement dans une telle situation améliore la récupération. Ils peuvent également regarder leurs émissions de télévision préférées ou écouter de la musique relaxante sans même avoir à toucher quoi que ce soit.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère des Guadeloupéens
Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que pour des problèmes bien plus larges. Eau, chlordécone, vie chère, mépris de la métropole... autant de sujets que la visite express du ministre des outre-mer a exacerbés.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
L’émancipation de la Guadeloupe, toujours questionnée, loin d’être adoptée
Alors qu’une crise sociale secoue l’île antillaise, le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu, a lâché le mot : « autonomie ». Une question statutaire qui parcourt la population depuis des années et cristallise son identité, mais qui peine à aboutir.
par Amandine Ascensio
Journal — France
Didier Raoult éreinté par son propre maître à penser
Didier Raoult défend un traitement inefficace et dangereux contre la tuberculose prescrit sans autorisation au sein de son institut, depuis au moins 2017. Le professeur Jacques Grosset, qu’il considère comme son « maître et numéro un mondial du traitement de la tuberculose », désapprouve lui-même ce traitement qui va « à l’encontre de l’éthique et de la morale médicale ». Interviewé par Mediapart, Jacques Grosset estime qu’il est « intolérable de traiter ainsi des patients ».
par Pascale Pascariello
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/12)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85
Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI
Billet de blog
Effacement et impunité des violences de genre
Notre société se présente volontiers comme égalitariste. Une conviction qui se fonde sur l’idée que toutes les discriminations sexistes sont désormais reconnues et combattues à leur juste mesure. Cette posture d’autosatisfaction que l’on discerne dans certains discours politiques traduit toutefois un manque de compréhension du phénomène des violences de genre et participe d’un double processus d’effacement et d’impunité.
par CETRI Asbl