Élections Européennes : Un Hold-up démocratique!

Laisserons nous 24% du corps électoral soit un peu plus de 11 millions de français décider pour 65 millions de français ?

Les européennes,  comment ça marche?

Pour cette élection proportionnelle nationale à un tour ne sont retenus que les bulletins exprimés, c'est à dire que les abstentions , les blancs et nuls ne comptent pas plus que les abstentions. Sachant que pour l'heure abstention devrait être de l'ordre de 60% et que traditionnellement les votes blancs et nuls sont de l'ordre de 11% on peut penser que moins de 30% des électeurs seront considérés...

Ensuite seront exclues du résultat les listes n'ayant pas obtenu au moins 5% des voix. Selon les sondages, seules 5 voire 6 listes sur les 34 seraient donc concernées. Elles totaliseraient ensemble 81% des votes. Donc seulement 24% du corps électoral soit un peu plus de 11 millions de français décideront pour les 46 millions d'inscrits (je en parle pas des 7à9% de ceux qui ne figurent même pas sur les listes électorale) et donc pour les 65 millions de français...

Le résultat prévu par les sondage donnerait à peu près ceci :

 

v1-1

 

Pour éviter le hold-up démocratique il conviendrait d'abaisser le taux à partir duquel on est éligible... de 5 à ??, rien n'est parfait. Mais le législateur intelligent qui a bâti ce système savait parfaitement quel serait le résultat compte tenu d'un taux d'abstention qu'ils avaient anticipé, estimé et qu'ils s'évertuent à même amplifier.

En effet l’intérêt majeur des appareils dominant est le status-quo voire l'amplification de l'abstention qui garantit le meilleur résultat en terme de sièges à partager. D'où la multiplication des listes donc l'émiettement et l'atomisation empêchant, par dilution, la présence de plus de listes au delà de 5%.

Peut être aussi que le choix de têtes de liste les plus soporifiques possibles garantiront un assoupissement généralisé du corps électoral...

Par contre  imaginons que nous décidions d'aller voter pour les listes qui flirtent avec la barre des 5% et qu'elles puissent passer le seuil. Aussitôt et mathématiquement ce sont 4 ou 5 sièges par liste qui sont enlevées aux partis "leaders"...

 

hypothèse 2 hypothèse 2

Ainsi un déplacement ou l'apport de seulement 2.5% des votes au profit de deux nouvelles listes par exemple le PS et le PC conduit à un résultat plus intéressant. Du coup les listes qualifiées qui représentaient 81% des votes en représentent maintenant 88.5% c'est mieux non?

Cela revient à confisquer également quelques élus aux grandes listes et à rééquilibrer la représentation puisque les votes dit de gauche (en admettant que LFI et EELV sont la gauche) dans le premier cas ne pèsent que 20% des représentants passent à 22 voire 23% ce qui n'est certes pas brillant mais un peu plus "juste" représentativement parlant...

Alors allons voter en stratège!

Regardez Une vidéo à ce sujet 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.