Gil DELHOUME
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 oct. 2015

Quel journal lisez-vous? Quelle radio? Quelle télévision?

Gil DELHOUME
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Figaro appartient à M. Serge Dassault (5e fortune de France),

Le Monde à M. Xavier Niel (10e fortune de France, fondateur de Free, et compagnon de la fille de M. Bernard Arnault, 1e fortune de France), à M. Matthieu Pigasse (directeur de la banque Lazard), et à M. Pierre Bergé (fondateur avec M. Yves St. Laurent de la maison de couture du même nom).

 Le Nouvel Observateur appartient au même trio,
Les Inrockuptibles à M. Pigasse,

Libération, L'Express, RMC et BFM TV à M. Patrick Drahi (6e fortune de France et en tête de celles d'Israel, et qui dirige Numericable). M. Edouard de Rothschild était auparavant l'actionnaire principal de Libération, qui contraignit M. Serge July, directeur historique du journal, à démissionner en 2006. Noter que L'Express et son groupe qui compte entre autres L'expansion, L'Etudiant, Mieux vivre votre argent, L'entreprise, Point de Vue, Coté Maison, Studio Ciné Live, a appartenu auparavant à M. Serge Dassault, qui l'a cédé en 2006 au multi-millionnaire belge Rik de Nolf, un des plus grands patrons de la presse belge qui se partage pour l'essentiel en 7 groupes privés.

Les Echos et Le Parisien (et Radio Classique) à M. Bernard Arnault (1e fortune de France, patron de LVMH; M. Arnault, on le sait, fut le témoin de mariage de M. Nicolas Sarkozy, auquel M. Bolloré prêta son yacht peu après son élection à l’Elysée),

Le Point à M. François-Henri Pinault (8e fortune de France, qui possède le groupe Kering, ex Pinault - Printemps - Redoute, avec entre autres marques Gucci, Boucheron, Yves St. Laurent, Balenciaga, Puma, et la FNAC),

Canal Plus, Direct 8, Direct Matin, Direct Soir, iTélé (devenue CNews) à M. Vincent Bolloré (9e fortune de France),

TF1, TMC et LCI à M. Martin Bouygues,

Europe 1, RFM, Gulli, Canal J, Paris Match, Le Journal du Dimanche, Elle, Télé 7 Jours à M. Arnaud Lagardère(l'actionnaire principal du groupe est depuis 2011 un fond souverain du Qatar),

RTL et M6, W9, Teva, Paris Première, Fun Radio appartiennent au groupe Bertelsmann, premier groupe de médias européens, détenu par Mme Elisabeth Mohn, une des plus grosse fortune allemande. Il constitue le plus grand groupe de télévision et radio européen, avec 48 chaînes de télévision et 27 radios, et possède pour la presse écrite française, notamment GEO, Capital, Femmes Actuelles, Prima, VSD, Voici, Stern, Gala, Télé Loisirs, Ça m'intéresse,
ainsi que Random House, la plus grande maison d'édition au monde en langue anglaise. Sa fondation, laboratoire d'idées libérales, influence nettement la gouvernance mondiale. Elle a joué un rôle important dans la relance du projet de constitution européenne après les non français et hollandais en 2005.

NRJ à M. Jean-Paul Baudecroux, fondateur de cette station de radio, et qui possède également Nostalgie, Chérie FM et Rires et Chansons,
M. Michel Lucas, patron du Crédit Mutuel, possède 9 quotidiens régionaux de l'Est de la France (L'Est Républicain, Le Dauphiné Libéré, Le Progrès...)
La Provence est detenue par M. Bernard Tapie
Le groupe Sud-Ouest et ses 8 quotidiens régionaux (Sud-Ouest, Midi Libre...) appartiennent à la famille Lemoine.
...
On se demande bien pourquoi ces grandes fortunes, habituées à n'investir que dans des entreprises hyper-rentables, quitte à fermer celles qui ne le sont qu'un peu, accroissant le chômage du fait d'un bénéfice jugé insuffisant, accordent leurs subsides à des médias sans cesse au bord de la faillite.
Libé perd chaque jour 22000 €.
Le Figaro fait perdre 15 millions d'euros par an depuis 5 ans à M. Serge Dassault. M. Bernard Arnault a subi des dizaines de millions de pertes depuis son rachat des Échos.
Ces dernières années, la quasi-totalité des quotidiens et périodiques français a vu ses ventes reculer.
La manne publicitaire a également diminué de 27% entre 2009 et 2013 pour la presse écrite.
Dans ce contexte, difficile de refuser la miséricorde des grandes fortunes, difficile de ne pas s'incliner sous leurs fourches caudines.
Rien d'étonnant dès lors que tous les éditorialistes et économistes de ces médias nous poussent à penser que l'on doit favoriser la compétitivité des entreprises (c'est à dire celles de leurs propres patrons) en abaissant le coût du travail (c'est à dire votre salaire, ou les charges patronales destinées à des mesures de protection sociale dont bénéficie l'essentiel de la population).
Rien d'étonnant qu'ils entonnent tous en chœur le concert de la simplification du droit du travail (destiné avant tout à protéger le salarié).
Même les chaînes de radio-télévision publiques sont atteintes par l'épidémie.
L'exception unique que représentait l'émission très critique "Là-bas si j'y suis", qui ouvrait ses micros aux catégories populaires et à leurs coups de gueule contre les effets de la mondialisation versant liberal, a été supprimée par France Inter, qui ose encore le slogan : "la voix est libre". Les remparts contre la pensée unique du Medef sont tombés les uns apres les autres. Car, constatez-le, le Medef ou ses alliés, les plus grandes fortunes de France, possèdent presque toute la presse et formatent donc nos idées.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat