Les sept savoirs, d'Edgar Morin

Je viens de réouvrir ce petit livre de 1990 (30 ans déjà!), et des aspects qui, à l'époque, ne m'avaient pas frappé, s'omposent à mes yeux d'aujpurd'hui.

Un rappel : Edgar Morin, sociologue français, avait écrit ce petit livre (130 p.in8) à la demande de l'UNESCO .Son manuscrit avait été revu et modifié  par des personnalités scientifiques et des représentants de 21 pays, avant publication (en France, éd du Seuil)

Les "sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur" sont intitulés:

1.cécités de la connaissance : erreur et illusion

2.Principes d'eune connaissance pertinente

3.Enseigner la condition humaine

4.enseigner l'identité terrienne

5. affronter les incertitudes

6.enseigner la compréhension

7.l'éthique du genre humain

Remarques

C'est volontairement qu'EMorin ne formule pas son texte "par disciplines"

Il signale qu'il y aura "des défis à relever"

-il faut , dit-il, "s'appuyer sur kles acquis scientifiques...toujours provisoires.

- le mot "enseigner" est utilisé plusieurs fois...sans que rien soit dit sur la distinction entre "enseignement"  et "éducation".

C'est un ouvrage de sociologues , destiné à provoquer des réactions du monde politique.

--aucun e allusion aux angles économiques de ces problèmes.

-les préoccupations d'aujourd'hui sont différentes (voir les débats nombreux et variés (rémunération et conditions de travail des enseignants; aides aux élèves et étudiants; diversité culturelle; violences; machisme et féminisme; éducation et enseignement comme marchés ; poids de la société de la pub et du spectacle, etc...)

 

Mon regard est celui d'un praticien de l'enseignement, qui a travaillé à tous niveaux, de la Maternelle à l'Université ,t sous des angles variés, enseignement public et enseignement associatif bénévole; enseignement "général", ftançais, EPS, enseignement sportif, recherche "de terrain", formation d'enseignants. Jrai étudié les apports de dizaines d'auteurs réputés: innovateurs , théoriciens, responsables politiques.

J'ai acquis tard mes titres universitaires (IIIè cycle à 55 ans).

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.