C'est l'un, ou l'autre

c'est, et l'un, et l'autre, mais pas n'importe comment...

Nous pensons par identifications et oppositions.

Nous réagissons par attraction-répulsion, goût-dégoût, désir-crainte.

                                          ..............voyons ça de plus près :

-nous philosophons : vrai ou faux, logique ou illogique

--nous sommes religieux :Dieu, ou,pas de Dieu

--nous sommes "politiques" :dictature ou démocratie...autorité ou anarchie...la société, ou la personne...droite, ou gauche

- nous habitons "notre "planète : maîtres, ou sujets....nature, ou technologie

-nous sommes dans notre univers :lois, ou hasards ...fixité, ou évolution

-nous sommes vivants : mortels, ou immortels

-nous sommes "enfants", puis "adultes" :formation ou éducation ; efforts vers un modèle, ou invention-construction de soi

-nous sommes sociaux de façon multiple :lois générales, ou autogestions coordonnées

tout cela reflète quelque chose, n'est pas sans causes...

-nous sommes tard venus , cumulons en nous tout le vivant...et notre"nature" en plus

-nous sommes conscients, et du monde, et de nous-mêmes 

-nous sommes fabricants ,inventifs et artisans

-nous sommes symbolisateurs, fabricants et utilisateurs de "mémoires externes"

-nous sommes entropiques...et nég-entrepiques ; nous cumulons hasard et nécessité , réalité et imagibnatiion

nous ressentons, créons, apercevons la "nature" contradictoire de l'univers et de nous-mêmes...

...mais nous avons soif de vérité, de simplicité,de "progrès", de "vie personnelle"...d'élimination des contradictions

Comment nous y prendre poufr n'être pas victimes de nos propres pouvoirs ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.