L'univers, c'est le nôtre, et rien que le nôtre

Nous ne pouvons vivre, ressentir, agir, penser, "qu'à la manière humaine", et "dans notre bloc d'espace-temps-gravité-énergie", notre univers.

Nous pouvons "imaginer" un autre, ou d'autres, univers..mais seulement à notre façon, et dans notre univers.

Nous pouvons découvrir des particularités de notre univers pas encore aperçues , mais nous ne pouvons pas "en sortir". Nous ne nous en "évadons" qu'illusoirement ...notre imagination, nos créations sont à l'intérieur , quoiqu'on fasse ou dise..

Cela, c'est notre physique quantique, le point le plus avancé de l'étude scientifique de l'ensemble de notre univers, qui nous l'a appris.

Parmi nous, certains l'ignorent, d'autres le refusent...et ils ne le font qu'"à l'humaine", et "dans l'univers", le seul qui puisse exister pour nous , celui que nous pouvons continuer d'étudier, apprendre à connaître un peu mieux.,,l'univers sans "extérieur",, sans "antécédent", sans "voisins".

Et , par exemple, "le temps" n'existe  qu'à notre façon .D'un "point de vue extérieur", tout ce qui peut survenir est déjà survenu ...mais cet "extérieur" ne peut être nôtre. Le "bloc espace-temps" n'existe pas "dans le temps", puisqu'il est le temps, le seul...Les "avant", les "déjà", mles "depuis" sont des catégories de pensée humaine. Il ne peut y avoir de temps, sans du "non-temps"

Et que signifie "être libre"? A l'analyse, toujours un "bloc libertés-contraintes". Que je "subisse", ou "décide", ceci ou cela ; que ceci ou cela survienne sans prévenir , que je "réussisse" ou "échoue", mon avenir est toujours mon avenir...à venir dans le temps, advenu dans le non-temps.

Pour la note littéraire, cette citation de Schopenhauer. : "L'homme est libre de faire ce qu'il veut, mais il n'est pas libre de vouloir ce qu'l veut."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.