Gilles Ivain
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 févr. 2015

Gilles Ivain
Abonné·e de Mediapart

Le mythe de l'homme blanc.

Gilles Ivain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"O" Monique Wittiq, les Guérillères, Éditions de Minuit, 1969.


C'est encore une fois la démonstration. La preuve par la photo. C'est insignifiant, absolument insignifiant. Il, notre président élu, présente sa solution pour comprendre la jeunesse. C'est à côté, c'est forcément à côté.
Ce sont quatre hétéros blancs. C'est l'imagine de la société.
Reproduction sociale. ENA/Sciences po. La trentaine et très blanc. Trois hommes, trois femmes, ça, c'est la caution.
C'est insignifiant, manqué et à côté.
Mais c'est le visage que l'on veut se donner. Le trentenaire hétéro et blanc. Surtout blanc. Reproduction de l'étalon majoritaire de la société dirigeante.
Hétéro blanc de 35 à 70 ans. Le banc des députés une touche de communication en plus. Deux femmes, pour la conscience.
Pour le reste, ne nous égarons pas, c'est bien blanc, toujours blanc. Bien phallocrate, toujours plus phallocrate. Bien patriarcal, toujours plus patriarcal. C'est bien reproduit, toujours mieux reproduit. C'est ça "la société". Aristocratie républicaine de l'hétéro blanc, du blanc, surtout du blanc, de l'homme blanc.
Fascinant.
Sur les bancs de l'assemblée, 26,9% sont des femmes (en France 51,5%), quelques noirs, quelques arabes, quelques musulmans, quelques pédés, quelques lesbiennes, quelques trans?
C'est une blague de la pire des mascarades.
Et à la tête des entreprises? Des services? Et à la tête des institutions?
En 2015, c'est toujours l'escalade de l'homme blanc. Toujours l'escalade de la "reproduction", toujours l'escalade de la "méritocratie".
En 2015 pourtant, peut-être qu'il serait temps, enfin, de ressembler à la société.
D'en finir avec le mépris de la société.
D'en finir avec la grande mascarade.
En 2015, peut-être qu'il serait temps d'affirmer autre chose que l'étalon majoritaire de la société, l'homme blanc, hétéro, de 35 à 70 ans. Peut-être, parce qu'aussi bizarre que cela puisse paraitre, l'étalon majoritaire de la société, celui qui gouverne, celui qui a en charge les responsabilités politiques ou sociales, n'est pas majoritaire.
En 2015, peut-être qu'il serait temps de montrer et d'affirmer le différent, l'autre.
Peut-être qu'il serait temps d'en finir avec le même, avec le vide et de faire à la place, vraiment société.
En 2015, peut-être qu'il serait temps de devenir démocrate, républicain, exemplaire et sans dorure.
Peut-être qu'il serait vraiment temps d'en finir avec le mépris de tous. Avec le mépris du bon sens et des intelligences. Avec le mépris des multitudes qui font sens, et qui bien loin de vous, vivent ensemble.
Pas d'humanisme, mais du bon sens, plus de 300 ans après une révolution déjà confisquée par l'étalon majoritaire, bourgeois et conservateur.
Peut-être qu'il serait temps d'abolir les privilèges de l'homme blanc hétérosexuel. Peut-être qu'il serait temps de relire quelques révolutionnaires sérieux, ceux qu'on a confisqué et effacé de l'histoire officielle à la même époque.
En attendant, vos figures, vos uniformes, ils nous font gerber et on peut bien rire en paix de vos cravates stériles. Vous êtes vides. Absolument. Vous n'avez pas de sens. Absolument aucun.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens