Chronologie d'une censure à Argenteuil...

Comment le maire d'ARGENTEUIL passe de Clochemerle à un tribunal administratif... Comment un cinéma municipal se transforme une projection en plein air...

Chronologie  d’une  censure…

 

25/05/2016

Conférence de presse des 2 associations ADCI & ASPdevant le parvis de la mairie, avec :

- lecture de la lettre de Ken Loach dénonçant la censure du maire,

- décision des 2 associations réunies, d’aller « en référé suspensif de la décision du maire auprès du Tribunal

  Administratif ».

- Annonce de la décision de projeter « 3000 nuits » le 2 juin sur le parvis de la basilique d’Argenteuil, précédé de la bande annonce du « Sociologue et l’ourson », qui sera également projeté en plein air en septembre, s’il n’est pas programmé.

 

24/05/2016

Le Maire d’Argenteuil confirme, par un courrier officiel,  aux représentants des 2 associations, que les 2 films sont déprogrammés. 

 

21/05/2016

Dépôt en Mairie d'une lettre[1], exigeant une clarification écrite du Maire et annonçant une conférence de presse Mercredi 25/05 à 17 h, pour laquelle un texte est en préparation.

 

18 /05/2016

Envoi à la presse d'un communiqué commun annonçant la reprogrammation des 2 films.

Pourtant le soir même, sur le Parisien Web  parait l'article : "L'affaire des films censurés tourne à la farce à Argenteuil"[2]. Cet article, qui parait le lendemain en version papier, annonce que le maire déprogramme à nouveau les 2 films suite à un article sarcastique du maire de Bezons dans son blog.

 

17/05/2016

A l’Hôtel de Ville d’Argenteuil, le maire et 4 de ses adjoints[3] reçoivent Laurence Conan (ADCI) et Omar Slaouti (ASP).  La reprogrammation des 2 films est actée.

Les équipes de production et distribution sont prévenues le soir même.  "3000 nuits"  retrouve sa date initiale de programmation lors du prochain Festival Ciné Palestine , le 2 juin. La réalisatrice Mai Masri  - qui vit à l’étranger - décide de prolonger son séjour à Paris[4] pour accompagner son film à Argenteuil le 2 juin.

Le film "La sociologue et l’ourson " sera programmé à la rentrée de septembre.

 

13/05/2016

Une première entrevue est accordée par Monsieur Mothron :

2 représentants des associations (René Beretz/ADCI & Omar Slaouti /ASP ) peuvent y participer.

Le Maire envisage la reprogrammation mais  propose une nouvelle réunion  le Mardi 17 mai avec la présence d'autres élus.

 

10/05/2016

Diffusion d'un tract interpelant le Maire lors du Conseil Municipal.

 

28/04/2016

ADCI et ASP appellent  à  une conférence de presse devant la Mairie  le 3 Mai et à un rassemblement  de protestation contre la censure le 7 mai dans le parc de la  la Mairie.

 

18/04/2016  

Le Maire d’Argenteuil ordonne à la programmatrice du cinéma municipal LE FIGUIER BLANC de déprogrammer 2 films[5] présentés par les associations ADCI[6] et ASP[7].

Après l’envoi de courriers  restés sans réponse à la mairie, la décision est prise de publier des communiqués de presse contre la déprogrammation.


[1]https://blogs.mediapart.fr/gilles-porte/blog/230516/lettre-lattention-de-m-le-maire-dargenteuil-20-mai-2016

[2]http://yagg.com/2016/05/19/censure-de-la-sociologue-et-lourson-a-argenteuil-limbroglio-continue/

[3]Messieurs Métézeau, Péricat, Vasseur et Savry.

[4] 3000 NIGHTS a fait l’ouverture du festival Ciné-Palestine à l’Institut du Monde Arabe, le 23 mai, en présence de Ken Loach, après sa Palme d’or.

[5] « LA SOCIOLOGUE ET L’OURSON » et « 3000 NIGHTS »

[6]  Association  de Défense du Cinéma Indépendant

[7] Association pour la Solidarité avec la Palestine

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.