La ligne blanche...

Les vacances sont propices aux voyages, et ceux qui prendront le volant pour parcourir les routes de France feront un surprenant constat. Certes, les panneaux 90 auront été remplacés par des panneaux 80, mais un autre élément bien plus perturbateur se sera invité sur nos routes : la ligne blanche.

Auparavant réservée aux secteurs dangereux ou accidentogènes, la ligne blanche remplace le pointillé en toute discrétion sur des milliers de km. Là où vous pouviez effectuer un dépassement sans danger hier, là où les pointillés vous garantissaient de la légalité de la manœuvre, la bande discontinue se trouve remplacée par une ligne blanche : une longue ligne blanche !

Un véhicule circule devant vous à 60km/h ? Va falloir être très patient car les portions où les dépassements sont autorisées sont en voie de disparition.

La raison en est simple : s'il est vrai que plus on roule doucement, et plus la distance pour s'arrêter est courte, il est également vrai (mais là-dessus on s'est bien gardé de communiquer) que plus on roule doucement, et plus la distance pour dépasser un véhicule est longue. Bien évidemment, la distance pour doubler ce véhicule à 60km/h sera plus longue si vous effectuez votre dépassement à 80km/h plutôt qu'à 90...

Ceci explique cela : entre les portions où on juge désormais trop courtes ces zones de dépassement, et celles où certains font du zèle (les statistiques doivent baisser !), le résultat est édifiant : sorti de l'autoroute, les zones de dépassement se font de plus en plus rares.

Et lorsque celui qui vous précède flâne en s'émerveillant du paysage, votre patience sera progressivement mise à rude épreuve. Pire : le tracteur ! Et cela peut hélàs s'étendre désormais sur des kilomètres et des kilomètres. Les gendarmes qui traquaient en d'autres temps ceux qui détroussaient le voyageur, ont un peu délaissé les premiers pour s'occuper surtout des seconds.

Ainsi, pour répondre à leurs objectifs quotidiens, point n'est besoin d'avoir du matériel sophistiqué pour verbaliser ! Ces longues lignes droites à lignes continues sont autant de pièges à contrevenant en puissance ! Qui resterait 5km durant derrière un tracteur ?

Pour ma part, après avoir fait cette triste expérience durant une journée, j'ai décidé de m'évader et de passer mes vacances... à l'étranger. Bénéficiant d'une situation géographique privilégiée (30km de l'Espagne), franchir la frontière est comme une libération. D'un coup, vous roulez plus décontracté, votre regard peut désormais se consacrer à la route plutôt qu'à chercher sur les bas-côtés le potentiel agent verbalisateur dont les ruses pour se camoufler sont de plus en plus douteuses...

Fondamentalement, vous ne roulez pas plus vite, (enfin si, quand même, 90 voire 100 km/h autorisé hors autoroute, ou routes à séparateur central...) mais, quel délice de ne plus surveiller en permanence ce fichu compteur ! Et enfin, des routes où les dépassements sont autorisés.

Décidément, le passage aux 80km/h, associé à cette ligne blanche interminable ne favorisera pas le tourisme....

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.