Rubrique "parrainage corse" : Affaire Hamon deux ans de prison avec sursis ont été requises contre C. Pasqua et A. Santini

YouTube
YouTube
YouTube

Affaire Hamon: deux ans avec sursis requis contre Pasqua et Santini

Le ministère public a requis jeudi des peines d'emprisonnement de deux ans avec sursis, 100.000 euros d'amende et deux ans de privatisation des droits civiques à l'encontre de Charles Pasqua et d'André Santini, jugés devant le tribunal correctionnel de Versailles dans l'affaire Hamon.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.