Gloria Grahame
Abonné·e de Mediapart

41 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 févr. 2014

Gloria Grahame
Abonné·e de Mediapart

CINEMA : C'est eux les chiens : la vache folle et les printemps arabes.

Gloria Grahame
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"ça,  c'est de la captation du réel; c'est autre chose que du reportage". Cette phrase de Langlois à propos des vues Lumière ferait un bon épigraphe pour le nouveau film du marocain Icham Lasri : pas seulement comme l'hommage d'un cinéphile à une figure tutélaire, mais parce que c'est eux les chiens met en scène le grand détournement du reportage par le cinéma.

Pour raconter le printemps arabe vu du Maroc, Lasri reprend le principe du found foutage, inauguré dans sa forme moderne par Blair Witch Project en 1999, et qui a redonné un second souffle au cinéma d'horreur des années 2000. Comme dans REC du tandem Plaza-Blaguero, le spectateur est dans l'oeil de la caméra qu'utilise une équipe de journalistes partie en reportage. Mais plus le tournage avance et plus les choses  se transforment en une aventure humaine extraordinaire dont nous sommes les témoins privilégiés.

Au-delà des jeux formel à moindre frais qu'il permet d'explorer sur les ambivalences du réel, les rapports du vrai et du faux, du réel et de ses apparences,  le found footage a aussi quelque chose de l'évidence pour parler des printemps arabes : impossible de ne pas voir en effet comment les media ont été acteurs dans cette histoire, en véhiculant des images de révolte que ceux qui les regardaient s'empressaient de vouloir imiter. Sans les images, il n'y aurait pas eu d'émeutes des banlieues en France en 2005, et il n'y aurait pas eu de printemps arabe au Maroc... et d'ailleurs, il n'y en a pas eu... ou plutôt, s'il a eu lieu, c'est seulement dans les têtes.

Contagion, mimétisme, C'est eux les chiens décrit les élans révolutionnaires se propageant comme des virus : de manière instable et mystérieuse, imprévisible et confuse. Ils ont à voir avec la folie, le détraquage mental, à l'image du détenu 404 qui devient le héros du reportage et du film. Au Maroc, en février 2011, il ne s'est rien passé, ou presque... Comme le disent, mi-lucides, mi-blasées deux putains croisées dans un hall d'hôtel : "le 20 février, c'est un peu comme la Vache Folle, le H1N1" : quelque chose de très virtuel qui a chargé l'air d'électricité, la promesse d'un bouleversement sans précédent , puis qui est retombé ensuite...  comme le temps d'une représentation d'un théâtre d'ombres, bref quelque chose qui rappelle le cinéma.  

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez