Pourquoi le texte de M. Louizi est diffamatoire pour Médiapart?

On me pose souvent la question de pourquoi le texte de M. Louizi est d'évidence diffamatoire. Je préfère résumer ma réponse dans ce bref billet.

Pour répondre à cette question, il convient de répondre au préalable à cette question. Quelle est la déontologie de base du journalisme?

C'est de s'appuyer sur des faits, de ne pas propager de fausses informations, de faux faits (on dit maintenant faits alternatifs).

Or le texte de M. Louizi commence par accuser Médiapart de mentir délibérément, ce qu'il souligne d'ailleurs par son titre (Médiapart et le syndrome de Pinocchio).

Ce ne serait pas diffamatoire si il prouvait ensuite par la suite que Médiapart a effectivement menti délibérément. Il n'en est rien (et pour cause).

Conscient probablement des limites de son argumentation, il en vient à créer des concepts quelques peu fumeux, comme celui de l'homme-réseau. Ainsi toute rencontre avec quelqu'un qui a lui-même rencontré Ramadan devient une rencontre avec Ramadan lui-même, construction qui lui permet d'affirmer que Médiapart ment quand il dit que Plenel n'a rencontré Ramadan.

Attaquer Médiapart sur sa déontologie sans pouvoir le démontrer est clairement une diffamation, et il est étonnant que tant de personnes semblent ne pas le voir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.