gouxjf
Economiste
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 mai 2020

Coronavirus : zéro décès à l’hôpital dimanche ?

Le confinement et les variations journalières expliquent largement l’évolution des décès ; à la veille du déconfinement (dimanche 10 mai), le nombre de décès devrait être quasi nul. Hasard ou calcul ?

gouxjf
Economiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'évolution du nombre de décès à l’hôpital s’explique presque totalement par des variations journalières qui se répètent régulièrement autours d’une tendance décroissante. Le graphique ci-joint montre que la tendance à la baisse (en vert sur le graphique) corrigée des variations journalières (en bleu sur le graphique) permet de prévoir avec une très faible marge d’erreur le nombre communiqué de décès à l’hôpital (en noir sur le graphique). C’est ainsi que tous les dimanches le nombre de cas est sous évalué et qu’il est sur évalué le lundi suivant. Dimanche prochain – veille du déconfinement -, on descendra vers une absence de cas à l’hôpital, mais cela remontera ensuite. Cela suscitera sans doute beaucoup de commentaires, mais peu y verront cette réalité statistique. Les statisticiens de la direction de la santé ont dû faire le même type de calcul et arriver au même résultat. Le choix de la date du 11 mai ne doit pas être cherché ailleurs. Une semaine supplémentaire n’aurait pourtant pas été inutile afin de confirmer ces premiers résultats, encore fragiles. Cela aurait également permis de mieux informer la population quant à l’origine de la baisse et conséquemment de mieux faire comprendre les risques encourus.

Cette tendance décroissante régulière date du début du mois d’avril (vers le 3 environ), c’est à dire approximativement 15 jours après le confinement. La baisse du nombre de décès n’a donc pas d’autres explications. S’y superposent des variations journalières que l’on doit prendre en compte et l’on obtient alors une prévision quasi parfaite. Si la tendance à la baisse s’explique principalement ainsi, un déconfinement incompris et non maîtrisé nous fera alors revenir à la situation antérieure, celle de la veille du confinement caractérisée par une croissance exponentielle du nombre de cas.

évolution et prévision du nombre de décès dus au coronavirus © gouxjf

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS