Graindeville
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

1 Éditions

Billet de blog 9 nov. 2010

Graindeville
Abonné·e de Mediapart

Un Envoyé (très) spécial...

Un soir, un proche m'appelle, pour me faire part du fait que les tours que j'habite étaient à la une d'Envoyé spécial. Le reportage, auquel elles servaient de décor, illustrait un phénomène de bandes à l'origine d'un fait divers dramatique dans un collège du XIII ème arrondissement de Paris. J'ai cherché en vain à y reconnaître le quartier, que j'habite...

Graindeville
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un soir, un proche m'appelle, pour me faire part du fait que les tours que j'habite étaient à la une d'Envoyé spécial. Le reportage, auquel elles servaient de décor, illustrait un phénomène de bandes à l'origine d'un fait divers dramatique dans un collège du XIII ème arrondissement de Paris. J'ai cherché en vain à y reconnaître le quartier, que j'habite...

Parfois, la télévision dépayse. Elle réussit même à entièrement relooker le quartier que vous habitez, en le conformant aux circonstances du moment. Ainsi, grâce à Envoyé Spécial, j'ai pu découvrir les bandes de jeunes menaçantes, règnant sur la dalle qui s'étend au pied de la tour que j'habite. Traduction immédiate de mon ami au téléphone : "ah ben, c'est un sacré coup de pub pour ton appart!!!!". Il n'est hélas pas le seul qui l'ait pensé à l'instant de la diffusion de cette émission spéciale sur Antenne 2. Il est vrai que de nombreux films se tournent sur la dalle des Olympiades (mode, publicité, fictions en tous genres...) et que pour un reporter pressé de boucler son sujet, le décor est rêvé : authentique béton des années 1970, Botpeople échoués sur le sable d' une modernité avide, une petite dizaine de tours, portant le nom d'anciennes villes olympiques, marketing triomphant de l'époque oblige, auxquelles s'ajoutent trois barres... Vrai aussi que le quartier compte environ 3200 logements, dont la moitié sociaux.

Les tours, défrayant régulièrement la chronique locale, depuis que le maire de Paris s'est mis en tête d'en reconstruire (promis, juré, elles ne ressembleront pas à celles des années 1960-70, proscrites à Paris par Giscard d'Estaing en 1974!), il devient tendance de stigmatiser celles véhiculant l'image de l'héritage maudit des Glorieuses décennies Béton-Bitume de l'après guerre. J'ai pourtant souvent songé à inviter Jean-Louis Borloo, l'ex Monsieur démolition-reconstruction en banlieue (c'est bien connu, on vit infiniment mieux dans les lotissements tartinés à la pelle que dans les grands ensembles!) , afin de lui faire goûter l'exemplaire mixité de cette dalle du 13ème arrondissement de Paris. Apparemment, celle-ci échappe autant à Antenne 2 qu'au Ministre.

Six des huit tours des Olympiades sont néanmoins en copropriété. Desservies par la station terminus de la ligne 14, elles se vendent à 6000 euros au mètre carré. Les studios s'y louent à 800 euros par moins minimum, les F3 à près de 2000 euros. Nombre de propriétaires encore présents ont acheté les appartements livrés entre 1972 et 1976 sur plan, ils ne les quittent qu'à l'âge de la retraite pour un départ en province et n'hésitent pas à y installer leurs enfants. Les cadres supérieurs, les professions intellectuelles ou artistiques... y sont bien représentés. Les appartements sujets à un plus grand turn-over sont ceux loués par des investisseurs ou des propriétaires bailleurs, habités au sud de la dalle en majorité par les asiatiques. Quant au parc HLM (deux tours et trois barres), financé avec les plafonds les plus élevés du logement social, ils réunit largement autant de fonctionnaires de la Ville, de la SNCF, de l'armée... que de blacks ou d'arabes (ceux de nationalité française pouvant le cas échéant exercer ces fonctions).

Il est surprenant qu'un brassage culturel et social aussi exemplaire frappe aussi peu l'imagination des reporters d'Antenne 2, apparemment enfermés dans la caricature ambiante qui interdit de penser la complexité. Toujours est-il que s'il m'arrive régulièrement de croiser des groupes de jeunes "rouillant" au pied des immeubles, dont certains sans emploi vivant peut-être de trafics, je n'ai jamais eu l'impression de vivre dans un quartier, où elles feraient la loi, jamais non plus eu peur, jamais enfin jugé utile de fermer mon appartement à clé en le quittant. C'est dire si la bataille des représentations est aujourd'hui la plus urgente à mener, tant celles-ci déforment le réel, sinon le minent.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
La ministre Caroline Cayeux démissionne en raison d’un patrimoine « sous-évalué »
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost