En retard d'un train

Vous connaissez tous ce sentiment que l'on ressent quand, courant vers le quai d'une gare, on voit le train ou le métro s'échapper à notre arrivée. Ça m'est déjà arrivé pour la découverte d'artistes marquants et ce sentiment a refait surface hier.

De retour du travail, je prenais ma dose d'actu informatique du jour et suis tombé sur un article (1) annonçant que Microsoft a sur les rails un projet de se transformer en Daas, c'est-à-dire se transformer en système d'exploitation en location. Vous payez votre mensualité et votre ordinateur fonctionne, vous cessez de payer et vous perdez certaines de ses fonctionnalités. Comme l'a fait Adobe depuis quelques années, et ça marche ! Les caisses de Adobe de remplissent comme jamais auparavant depuis qu'il sont passé à cette formule.

Dans les commentaires majoritairement négatifs de la communauté, sur le site shlashdot.org, un lecteur a laissé un commentaire offrant un lien vers une vidéo youtube d'une captation d'un "stand up performer" américain pour illustrer ce virage commercial.
Et là, j'ai découvert un artiste, George Carlin, qui est mort en 2008 (2). Moins connu proportionnellement que Bedos chez nous, cela faisait des années qu'il se produisait de ville en ville à taper sur cette société d'injustice capitaliste qui bouffe tout sur son passage.

Voilà ce que j'ai découvert: Un sketch qui s'intitule le Grand club

Pour ceux qui ne comprennent pas l'américain parlé, j'ai tenté de traduire ce petit sketch de 3 minutes pour que vous puissiez en profiter. ça ne vaut pas de vrais sous-titres, mais vous pouvez l'écouter et lire le texte en même temps:

"... Mais il y a une raison, il y a une raison...
une raison à cela,
l'éducation pue, et c'est la raison pour le quel jamais, au grand jamais le problème n'a été réglé. Pas d'amélioration, ne cherchez pas, et soyez heureux de ce que vous avez pu en tirer. Parceque les propriétaires de ce pays ne le veulent pas. Je parle des vrais propiétaires, les vrais, les très riches qui contrôlent toutes choses et qui prennent les décisions importantes.
Laissez-tomber les politiciens. Les politiciens sont ici pour vous faire croire que vous avez la liberté de choix. Mais c'est pas vrai. Vous n'avez pas le choix. Vous avez des possédants. Ils vous possèdent. Ils possèdent tout. Les plus belles terres, Il possèdent toutes les entreprises, ils se payent le sénat, le congrès, les administrations, les municipalités, ils ont les juges dans leur poche arrière et ils possèdent tous les médias ce qui fait qu'ils contrôlent toute l'information que vous recevez. Il vous tiennent par les couilles. Il dépensent des milliards chaque année en lobbying, pour obtenir ce qu'ils veulent. Et nous savons ce qu'ils veulent. Ils veulent plus pour eux et moins pour tous les autres. mais je vais vous dire ce qu'ils ne veulent pas: Ils ne veulent pas d'une population de citoyens capable de jugement critique, ils ne veulent pas de gens bien informés, bien éduqués et capables d'un esprit critique, ça ne les aide pas, ça va à l'encontre de leur intérêt,
c'est évident.
Ils ne veulent pas d'un peuple suffisament intelligent pour se mettre autour d'une table de cuisine réalisant à quel point ils se font enculer par un système depuis 30 ans, il n'en veulent pas. Vous savez ce qu'ils veulent ? Il veulent des travailleurs soumis. Juste assez malin pour faire tourner leurs machines et remplir la paperasse et suffisament cons pour accepter passivement leurs boulot de plus en plus merdique avec la paye la plus basse, un temps de travail plus long, des avantages réduits et sans payer les heures supplémentaires, en faisant disparaitre votre pension à la minute où vous allez la reçevoir, et maintenant, ils veulent vous supprimer la sécurité sociale, il veulent votre retraite, il veulent tout prendre. Pour les donner à leurs amis criminels de Wall Street et vous savez quoi ? il y arrivent, ils y arriveront tôt ou tard, parce qu'ils sont chez eux.
C'est un grand club, et vous n'en faites pas partie. Vous et moi, n'en faisons pas partie. D'ailleurs c'est le même club qui vous martelle toute la journée avec leur média pour vous faire rentrer dans le crâne ce qu'il faut croire, ce qu'il faut penser, ce qu'il faut acheter.
Le jeu est pipé les gars, le jeu est truqué et personne ne s'en rend compte, tout le monde s'en fout.
Des gens honnêtes qui travaillent dur, des cols bleus, des cols blancs peu importe la couleur de la chemise, d'honnêtes travailleurs qui persistent, ce sont des gens de peu, qui continuent à élire ces riches suceurs de bite qui n'en ont rien à foutre de vous. Il s'en foutent complètement, complètement; et personne ne semble s'en rendre compte. Et c'est ce que les possédants espèrent. Le fait que

Les Américains resteront probablement volontairement dans l'ignorance de la grosse bite bleue, blanche et rouge coincée dans leur trou du cul tous les jours, parceque les possédants de ce pays connaissent la vérité. Elle s'appelle le rêve américain et vous devez être endormi pour croire à cette fable..."

Voilà. Encore un train parti avant que je ne le prenne. Il nous reste à découvrir plus complètement cet artiste de la scène américaine.

______________________________
(1) https://tech.slashdot.org/story/18/07/30/2357229/with-daas-windows-coming-say-goodbye-to-your-pc-as-you-know-it

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/George_Carlin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.