mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition de la mi-journée

De la difficulté de parler et d'écouter

Salut à toi au lecteur de ce modeste blog !

 

Je voulais écrire quelques lignes pour discuter de la façon dont les gens parlent entre eux, et ainsi, vous demander votre avis sur la question.

Comme tu le sais, j'ai ouvert un forum de débat depuis un peu plus d'une semaine. Et déjà quelques discussions houleuses ont vu le jour.

J'ai donc eu l'occasion d'assister à un phénomène étonnant : la discussion à sens unique.

Il y a plusieurs façons de discuter, débattre :

La première, la plus intéressante, se fait lorsque les deux interlocuteurs sont assez ouverts d'esprit pour considérer que l'avis de l'autre peut etre au moins aussi pertinent que le sien. Dans ce cas, tout est parfait et l'on assiste le plus souvent à un échange intelligent, structuré, avec des arguments. Le dialogue est riche et interessant à suivre.

La deuxième consiste à donner son avis sans vraiment tenir compte de ce que dit l'autre. Finalement, on se retrouve avec une succession de témoignages, de vérité qui tombent de façon très péremptoire. Ce n'est pas désagréable et le ton n'est pas obligé de monter. Mais il n'y a pas de réelle intéraction entre les interlocuteurs qui ne cherchent pas à considérer les arguments de l'autre comme recevables.

Enfin il y a le dialogue à sens unique, avec un des deux interlocuteurs qui sait. Ce dernier considère que quoi que l'autre puisse dire, il aura tort, son avis est le bon et c'est le seul. Nul besoin d'écouter ce que l'autre pourra lui répondre puisque de toutes façons il aura tort.

Le plus souvent, cette personne, persuadée d'avoir raison, pensera sincèrement que son interlocuteur n'est pas ouvert d'esprit, non pas parce qu'il n'entend pas les arguments, mais parce qu'ils ne les acceptent pas comme étant la vérité.

C'est très compliqué dans ce cas, et relativement désagréable à suivre. Cette personne confond débattre et convaincre.

 

Et oui, nous sommes tombés sur Prise de Bec dans ce genre de discussion, c'est bien dommage mais cela arrive souvent ! D'un autre coté, pourquoi se plaindre, cela fait de l'animation ! Et nous n'aurions sans doutes pas autant de messages si tout le monde était toujours d'accord !

 

Et toi alors ? Dans quelle catégorie te considères-tu ? Le meilleur moyen de le savoir est de nous rejoindre sur Prise de Bec : http://prisedebec.forumactif.fr et de tester en direct !

 

Grattepoil

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
(merci, aucun problème de mon côté ;) . Personnellement, je pense que les mots de l'autre doivent "donner à penser", et surtout "la liberté de le faire", ce qui nécessite" le temps de le faire" également. . S'ils ne le font pas, cela "donne à réfléchir" plutôt qu'autre chose... et envie de partir.;) J'aborde sur "Refuser Babel" un aspect humain de cette position : en vers... et pour tous, je l'espère.