Appel a un point de rassemblement quotidien 18h aux Terreaux (à partir du mardi 26 octobre 2010)

Qui ?Tout indi­vidu mobi­liséQuand et Où ?Tous les jours et tant que néces­saire : 18h place des TerreauxPourquoi ?* L’envie de tenir la rue n’a jamais été aussi forte. Tous les jours à Bellecour depuis une semaine, on se rassemble, on se compte, on agit. Aujourd’hui, le dispositif policier y empêche toute initiative. Organisons-nous ailleurs, et tentons des manifs, des blocages, des actions...

Qui ?

Tout indi­vidu mobi­lisé

Quand et Où ?

Tous les jours et tant que néces­saire : 18h place des Terreaux

Pourquoi ?

* L’envie de tenir la rue n’a jamais été aussi forte. Tous les jours à Bellecour depuis une semaine, on se rassemble, on se compte, on agit. Aujourd’hui, le dispositif policier y empêche toute initiative. Organisons-nous ailleurs, et tentons des manifs, des blocages, des actions...

* La place des Terreaux est un point stratégique au coeur de lyon. Huit accès permettent d’y entrer et sortir. C’est aussi la place symbolique des révolutions et du pouvoir.

* Depuis plusieurs jours, des goupes de fachos trainent autour de cortèges et rassemblements. Ce vendredi, ils étaient une grosse centaine à défiler dans nos rues. Nous devons aussi organiser une riposte anti-fasciste !

* En dehors de toutes les manipulations médiatiques, partisanes ou des centrales syndicales, tenons la rue ! Etre dans la rue, c’est savoir ce qui se passe vraiment, prendre en compte la démesure et la provocation du dispositifs policier, se rencontrer et échanger, montrer que notre détermination à combattre cette société gouverné par les riches et pour les riches n’a jamais été aussi forte !

Le col­lec­tif « les sans nom » appelle donc à un ras­sem­ble­ment quo­ti­dien.

Étudiants, che­mi­nots, pro­fes­seurs, inter­mit­tents, rou­tiers, chô­meurs, sala­riés, lycéens venez conti­nuer la lutte tous les jours à partir de 18h place des Terreaux.

Nous appe­lons donc l’ensem­ble des acteurs du mou­ve­ment à rejoin­dre ce ras­sem­ble­ment. La suite dépend de votre pré­sence et de vos idées.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.