48 heures plus tard

Mon sentiment énervé, absolument pas analytique (d'autres s'en chargent bien mieux que moi) sur l'élection de mister Trump.

48 heures plus tard...

 

Qu'est ce que ça me gonfle ! 48 heures après l'élection du bouffon, partout, à droite comme à gauche, je lis des "En fait, on s'en doutait", "c'était prévisible!",  "C'est un vote anti système",voire " il fallait écouter le mécontentement des laissés pour compte!".  

Ben voyons : "écouter les laissés pour compte!", j'entends ça en France depuis que le FN a dépassé les 10% et l'absention les 30% !

Et ?

Et, rien. Rien. rien de rien. Depuis 1983 pour être précis. 

Juste du libéralisme,encore du libéralisme, toujours du libéralisme, avec son dumping social, sa désindustrialisation au profit des pays esclavagistes, son sacrifice des services publics (sujet à une haine proche de celle du MEDEF pour les salariés)  au profit des privés, son piètinenement incessant des valeurs fondamentales des fondements de la république, son évasion fiscale en veux tu en voilà, sa corruption au plus au niveau de l'état, de plus en plus policier, du reste, l'état, sa "libre circulation", mais seulement pour les valises plein de bifetons, son désintérêt pour la culture, pour l'éducation, etc.... Inventaire non-exaustif, bien sûr car j'écris ça d'une traite, comme d'hab', quand la rogne me prend et que j'aligne les mots pour diminuer la pression ! 

 

Alors comme ça, TRUMP serait anti-système? Ah ha ha ! Pardonnez moi mais je me gausse, je pouffe, je zigomatise (oui, zygomatiser, c'est somatiser par le rire!) 

Mais qui donc peut croire à cette connerie ? 

Ce milliardaire, fraudeur, menteur, magouilleur, méprisant, raciste, mysogine, vulgaire, macho et j'en passe , est aussi anti système que l'oligarchie familiale et millionnaire qui s'engraisse via le FN depuis des décennies! Tiens, eux aussi, parait-il, seraient "Anti système" !

Je me marre jaune, jaune caca ! 

Le programme de TRUMP n'est pas anti-système. Il est  juste anti-pauvres gens, anti-étrangers, anti culture, anti protection sociale, anti tout ce qui n'est pas rétrograde, anti écologie, anti tout ce qui n'est pas américain, blanc, armé jusqu'aux dents et bas du front. 

Ce mec a maltraité au delà du possible des milliers d'employés. "Fired ! " (viré!) était le titre de son émission de télé réalité ou il virait les gens en direct live , putain ! Et il est PRESIDENT , merde de merde! 

Nota : Je serai encore plus grossier en mai 2017. Autant que vous soyez prévenus!

Il a fait faillite plusieurs fois, Donald ! Des faillites bien organisées !  Du coup, il n'a pas payé d'impôt pendant 20 ans. Un milliardaire qui ne paye pas d'impôt, ça , c'est sûr, c'est contre le système. 

Son anti-système à lui, c'est le système '" tout pour ma gueule". C'est "Faites comme moi, devenez milliardaires ou crevez la bouche ouverte, je m'en tape ! "

Qui peut croire qu'il serait "anti-spéculation", qu'il aurait envie de plus de justice fiscale, de protéger les humbles, de promouvoir le "vivre-ensemble" ? Qui est assez stupide pour ne pas voir son nez s'allonger à chaque mensonge?

Au moins, notre droite à nous ne fait pas ce genre de promesses : oh  non!   La notre, c'est clairement : du privé partout, rien contre la fraude fiscale, moins d'impôts pour les riches et les entreprises du CAC 40, moins d'aide sociale pour tous ces salauds de pauvres qui ne trouvent pas de travail parce qu'ils ne veulent pas bosser. Et pour réduire le chômage, faciliter les licenciements, allonger la durée hebdomadaire du travail et reculer l'âge de la retraite ! Youpi ! 

Ben vous savez quoi ? Je leur tire mon chapeau ! De Juppé à Poisson, au moins, on sait pourquoi il faut les combattre !

Et les socialos proposent la même chose. Peu ou prou. Quasi. Un peu moins quasi en ce moment, parce que ça leur brûle méchant au cul! 

Ah là là ! Misère de misère ! Et dire que, pour couronner toute ça, il faut se cogner le sourire de la blondasse adoratrice de Jeanne, la regarder triompher déjà sur tous les médias, qui commencent à s'aplatir devant elle puisque, ma foi, il est bien possible que, n'est ce pas.... La le Pen, avec ce visage satisfait et ce mépris, qu'elle ne parvient jamais à contenir tout à fait, pour ses interlocuteurs. C'est un spectacle qui me glace le sang. 

Alors, voyez vous, camarades trollonautes, constater, 48heures après  cette élection minable consécutive à  la campagne la plus pitoyable,  la plus haineuse, la plus laide, la plus basse, la moins politique de toute l'histoire américaine, que les Obama ont rencontré les Trump et qu'ils étaient si bien ensemble qu'ils ont certainement prévu de se revoir pour un barbecue entre amis...Voir, quelques heures aprés ce désastre, le monde médiatique et ses "experts" déjà normaliser la chose, la trouver "logique", "normale", "instructive", "révolutionnaire", en voir même certains s'en réjouir parce que ça "bouscule le système", parce que "ça va faire bouger les lignes" me consterne, m'abasourdit et me donne envie de gerber. 

Personnellement, je ne vois pas l'ombre d'une bonne nouvelle dans l'élection de cet hamburger ambulant. 

A part celle, que, peut-être, ça boostera un poil les ralliements à "la France insoumise". 

Bonne journée sur la planête.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.