20 - 21 septembre, Marche pour le climat... une exclu Facebook?

Très bien la convergence de nombreuses associations et organisations pour la Grève et la Marche pour le climat à venir les 20 et 21 septembre. Mais cornegidouille, pourquoi imposent-ils (quasiment) tous d'aller voir sur un évènement Facebook pour trouver les informations pratiques (lieu, horaire...)?

Récemment encore, l'article suivant de Mediapart montrait comment des groupes de gauche radicale, se plaçant dans une dépendance exclusive vis-à-vis de Facebook, se sont trouvés fort démunis lorsque Mister Zuck décida de modifier ses algorithmes dans son arrière-cuisine: https://www.mediapart.fr/journal/france/290819/facebook-aneantit-l-audience-d-une-partie-de-la-gauche-radicale

On pourrait débattre de la pertinence ou non-pertinence pour ces groupes d'utiliser FB: est-ce une bonne idée de servir la soupe au capitalisme mondialisé, intrusif, exploiteur et énergivore, même si c'est aujourd'hui devenu la seule façon d'atteindre certains groupes et surtout de s'adresser à d'autres qu'aux convertis?

Là n'est pas mon objet, par contre, je suis très surpris et attristé de constater que parmi la multitude des associations qui appellent à se mobiliser pour les 20 et 21 septembre, les liens permettant d'accéder aux manifestations renvoient exclusivement à des évènements Facebook.

Que ce soit un mal nécessaire de passer par FB pour toucher une partie de la population, encore une fois, on peut avoir des avis divergents, le mien n'est pas tranché, et j'ai tendance à penser que pour obtenir une mobilisation massive, ce peut être une solution.

Mais cela me choque que ce soit la seule option possible, sans aucune alternative (pour être honnête, j'ai fini par trouver une carte sur le site de 350.org qui n'impose pas de passer par FB).

Personnellement, je refuse l'utilisation de ces comptes de réseaux dits sociaux. Ainsi, si un site impose de passer par un compte Facebook ou équivalent, sans proposer de se créer un compte spécifique ou d'utiliser son adresse mail, je me dispense de l'utiliser.

Etant donné le nombre et les moyens des organisations mobilisées, je ne comprends pas qu'elles ne profitent pas de l'occasion pour communiquer les informations à travers des canaux multiples et alternatifs, incluant des sites Web classiques (qui fonctionnent très bien), et des réseaux sociaux type Mastodon ou autre, ce qui serait par ailleurs un moyen d'en faire la promotion.

En pratique, j'ai donc à chaque fois fermé la page Facebook: j'ai toujours l'intention de manifester, mais j'obtiendrai les informations autrement.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.