Pourquoi je vais manifester ce samedi 4 septembre

Parce que les humiliations, les stigmatisations, la maltraitance, des pauvres, des sans papiers, des Tziganes ou des habitants des quartiers populaires, ça suffit.

Parce que l’injustice sociale, ça suffit.

Parce que la richesse des plus riches est honteusement étalée, prouvée alors qu’on retire aux plus pauvres le peu qu’ils ont en prétextant qu’ils profitent, et que ça suffit.

Parce que ce gouvernement, par son attitude, banalise la parole et les actes racistes et que ça suffit.

Parce que ce gouvernement brouille les cartes politiques pour que les électeurs soient dégoutés de la politique.

Parce que les politiques de gauche tardent à se positionner pour s’opposer à la politique de ce gouvernement d’ultra droite et qu’il serait temps qu’ils s’entendent pour faire passer l’intérêt national avant leurs intérêts partisans et avant qu’il ne soit complètement trop tard. Il n’y a pas que les échéances électorales. Il y a aussi la vie de tous les jours à défendre. S’ils veulent que le peuple leur fasse confiance, ils doivent être à ses côtés quand il en bave.

Parce que même si rien n’a jamais été parfait, tout n’est jamais allé aussi mal qu’aujourd’hui.

Parce que si nous sommes nombreux, tout le monde s’en souviendra et personne ne pourra dire un jour, que nous nous sommes tus, que nous n’avons pas bougé.

Parce que si nous ne sommes pas nombreux, nous n’aurons pas à rougir de nous lever pour dire non, parce que nous savons que c’est cela que nous devons faire.

Parce que nous n’avons pas à choisir nos victimes.

Parce que depuis que nous savons penser, nous savons que les hommes sont tous égaux en droits et que rien ni personne n’autorise quiconque à penser le contraire. Chaque homme mérite qu’on se lève pour lui lorsqu’il est maltraité, à cause de ses origines ou à cause de ses convictions.

Parce qu’il en va de notre dignité, de notre humanité.

C’est pour ça que je vais manifester.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.