« C’est fini, on joue plus »

« On est tous égaux, on est tous des êtres humains » Prince Gouano, Capitaine d’Amiens, victime de racisme en plein match, vendredi soir

prince-gouano

«  Nous sommes au XXIe siècle, c’est inadmissible. J’ai marqué le coup en demandant d’arrêter le jeu parce que je pense que de nos jours, nous sommes tous égaux. Certes, il y a des couleurs mais je pense qu’il faut voir au-delà de tout ça. Nous sommes tous des êtres humains. Le mot d’ordre, c’est l’amour, il faut aimer son prochain, chose qui n’a pas été faite. Mais bon, je ne lui en veux pas, il reste humain. En rentrant, je suis allé voir les supporters pour les applaudir, j’espère qu’il verra ce geste-là pour que demain, il retransmette à ses enfants que tout ça, ça ne sert à rien. (...) Je veux juste faire véhiculer un message qui est l’amour ». la suite sur Foot Mercato

 « Je me suis retourné pour regarder d’où ce bruit provenait et s’il était bien en ma direction. Effectivement, il l’était. Alors dans un premier temps, j’ai décidé d’aller donner une seconde chance au Monsieur en lui demandant si c’était bien à moi qu’il criait cela. Et il a confirmé en continuant ces bruitages-là. Donc, à partir de là, j’ai pris la décision d’arrêter de jouer, car je ne pouvais pas continuer dans ces conditions-là, avec l’accord de l’arbitre, on a décidé d’interrompre le match parce que c’était inadmissible. » la suite sur l’Obs

La photo est celle de son profil FB

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.