Julian Alaphilippe, en jaune pendant 14 jours

Il m’a redonné envie de regarder le Tour… Jaune, la couleur populaire…

 © https://fr.wikipedia.org/wiki/Julian_Alaphilippe © https://fr.wikipedia.org/wiki/Julian_Alaphilippe

Bravo à lui. Julian Alaphilippe a gardé le maillot jaune pendant 14 jours. Hier, le temps (le seul qui existe, le temps qu’il fait) a fait stopper les coureurs dans la descente sinon il aurait peut-être pu rattraper le Colombien, bon grimpeur, alors qu’Alaphilippe est le meilleur descendeur… Je n’y connais pas grand-chose bien sûr, mais je l’ai vu passer dans ma petite ville, j’ai vu l’enthousiasme des enfants pour des sportifs de haut niveau, pour le vélo. Alors oui il y a des adultes qui ne s’intéressent qu’à la caravane publicitaire et sont prêts à se battre pour un sachet de saucissons secs à la date presque limite. Et les jeunes femmes sur les podiums c’est dépassé, d’un autre âge. Tout ça doit être revu et corrigé. N’empêche il y a des sportifs qui se dépassent et c’est beau. Et parfois ils endossent le maillot jaune. Julian Alaphilippe n’osait même pas en rêver. Et 14 fois il a renouvelé l’exploit pour le garder.

Les commentateurs sportifs sur France 2 l’ont oublié dès hier. Il n’existe déjà plus. Le vieux Jalabert peut-être jaloux (il n’a jamais gagné le Tour, lui) a répété chaque jour pendant les 14 passés que Alaphilippe ne gagnerait pas le Tour.

Alaphilippe l’a dit qu’une course est gagnée le dernier jour. Quand Macron a débarqué sur le Tour, Alaphilippe était en jaune et Thibaut Pinot, l’autre Français était arrivé premier de la course du jour.  Alaphilippe était content pour lui. Tout simplement. Puis Macron leur a dit qu’il sera sur les Champs pour les accueillir, dimanche. Alaphilippe lui a demandé en souriant, s’il viendrait avec du champagne… (et des homards j’ai pensé).

Je ne connais pas Alaphilippe, j’ai lu qu’il était batteur quand il était petit et qu’il a arrêté parce que le solfège c’était aussi chiant que l’école, alors il a appris mécanicien. Avant-hier après l ‘arrivée, à peine enfilé, il a offert son maillot jaune à un minot qui grelottait de froid.

Julian Alaphilippe un grand coureur et un mec bien. Il mériterait d'être sur le podium.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.