L’insolence du président

« Je récuse le terme de violences policières, je considère qu’il y a de la violence dans la société…» dit le président qui considère que son courage à lui, c’est de laisser la liberté à l’insolence.

macron-et-jul-c

« C’est le teeshirt de l’année de la BD puisque la décision que nous avons prise avec le ministre de la culture, c’est de faire de 2020 l’année de la bande dessinée. Nous sommes un pays libre, démocratique, qui aime l’insolence. Et donc il y a eu ce travail fait avec un teeshirt ou il y a LBD au lieu de BD avec le L barré. J’ai eu une discussion avec Jul et je suis en désaccord complet avec son approche. Nous ne sommes pas d’accord. Je récuse le terme de violences policières, je considère qu’il y a de la violence dans la société. Quand des actes condamnables sont faits, les policiers et les gendarmes doivent être exemplaires et à ce moment-là ils doivent être poursuivis et sanctionnés si leur culpabilité est prouvée, mais la violence elle est d’abord dans la société. En France la police et la gendarmerie sont au service d’un ordre républicain et je ne mets pas ces violences au même niveau. Je ne suis pas du tout d’accord avec le rapprochement. Néanmoins, de là ou je suis, je dois défendre la créativité, la liberté d’expression, y compris l’insolence, y compris la création d’artistes qui font des choses avec lesquelles je ne suis pas en accord. Mais qui sont là. Voila. C’est ça une société libre. C’est parce que nous sommes une société libre que le PR peut accepter de poser avec un teeshirt où il y a quelque chose avec lequel il n’est pas d’accord. C’est une société où on est en droit d’exiger de chacun le respect et la civilité et dans lequel la violence est interdite. » Emmanuel Macron, président de la République française

Pour ce président, la violence ce n’est pas quand les policiers et les gendarmes intimident, fendent les foules de manifestants sans raison, tirent sur les manifestants avec des armes, tapent sur tout ce qui bouge, les jeunes, les vieux, éborgnent, estropient ou tuent. Non. Pour le président de la République française, la violence est du côté du peuple. C’est clair.

Pour moi comme pour les autres, le dessin sur le teeshirt ce n’est pas de l’insolence, c’est la réalité de ce qui se passe dans nos rues aujourd’hui à cause de ce président. L'occasion de remercier encore et encore David Dufresnes et Arié Alimi.

Et l’insolence, c’est celle du président qui donne les ordres et manque de respect et injurie le peuple. Parce que la signification de l’insolence c’est ça. Et c’est très violent.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.