LA RECETTE DU JOUR : Le Hamas

RECETTE DU HAMAS

 Pour la base, utilisez des palestiniens.

Ingrédients :

  1. Rendez-les dépendants de votre bon vouloir, pour manger, boire, s'éclairer, s'abriter, en paralysant notamment leur économie par des checks-points pour allonger leurs déplacements et les faire attendre.

  2. Humiliez les en les contrôlant régulièrement, en leur faisant comprendre que c'est vous le chef et qu'ils sont faibles et à votre merci.

  3. Ôtez-leur toutes perspective d'avenir en leur donnant le moins de droits possibles, tout en leur donnant une once d'espoir de pouvoir être un peuple souverain, disposant d'un état de droit et de pouvoir accéder à leur autodétermination, en prenant bien soin qu'ils ne l'obtiennent jamais, bien évidemment. Un point particulièrement subtil et délicat.

  4. Battez-les un peu, volez leurs terres, et détruisez quelques maisons, rentrez chez eux n'importe quand, mettez leur la pression.

  5. Construisez des colonies.

  6. Bombardez-les dès qu'ils deviennent trop puissants.

  7. Faites mine de négocier de temps en temps.

  8. Imposez leur un blocus.

 

Pour la Cisjordanie :

• Ajoutez les trois premiers ingrédients, et laissez mariner un peu. Au bout d'un moment vous verrez se créer des réseaux de type résistance que vous appellerez "terroristes" .

• Battez les, et attendez qu'ils aient une bonne structure de type paramilitaire. Mettez ensuite à feu vif, en ajoutant le point 4. Vous obtiendrez une situation explosive parsemée d'attentats que vous n'hésiterez pas à sur-médiatiser en insistant sur le fait que cela peut arriver à tout le monde, n'importe où n'importe quand (vous pouvez faire la même chose s'ils ont des roquettes archaïque et imprécises).

• Ajoutez ensuite le point 5 (les colonies), puis repassez au point 4, et de nouveau au point 5 et ainsi de suite, l'important étant de bien doser.

• N'hésitez pas à utiliser les points 6 et 7 pour rectifier.

• Coupez le feu et ajoutez le point 7 afin de passer à la deuxième partie.

Pour Gaza :

• Recommencez la même opération que pour la Cisjordanie, mais prenez une marmite bien hermétique en mettant de côté les check-points puis laissez à feu moyen.

•Laissez le soin aux groupes militaires de se battre entre eux, et attendez qu'un champion en sorte victorieux. Remettez à feu vif et ajoutez le point 8 : le blocus. Il permettra au champion de prendre le contrôle des principales sources d'approvisionnement de la zone ainsi fermée, pour s'enrichir et s'armer contre vous. Vous devez faire en sorte qu'il soit rival du "champion" de la cisjordanie, car vous connaissez très bien l'adage : diviser pour mieux régner.

• Vous avez créé un groupes terroriste puissant : le Hamas. N'oubliez pas d'utiliser le point 6 de temps en temps pour rectifier, le point 7 est inutile, la communauté internationale est unanime en ce qui concerne les terroristes : on ne négocie pas avec, surtout s'ils ont inscrits dans leur charte qu'ils veulent vous détruire.

Servez.

 

Vous pouvez maintenant passer au dessert en avalant quelques kilomètres carrés de terrain, sans vous soucier des remarques que l'on pourrait faire sur votre ligne... de démarcation.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.