“Sois le changement que tu veux voir dans le monde”

Une partie de l’humanité s’éveille. Les illusions tombent, une à une. Jamais nous n’avons autant convoqué l’universalité, la fraternité et l’amour. Jamais la Terre ne porta sur elle autant de voix pour la Paix !

Nos moyens de communication, aussi bien dans le visible que dans l’invisible, multiplient la vitesse de notre volonté d’unité. Pensez à la violence régnant il y a quelques siècles : les gens étaient isolés dans leurs villages, au fond de leurs campagnes ou de leurs montagnes… Tout allait très lentement, rien ne bougeait à l’échelle d’une génération. Pour ne rien arranger, la loi du plus fort supprimait tout espoir d’amélioration rapide et mondiale. Aujourd’hui, nos outils sont inédits.Nous avons avancé sur de nombreux points, même si la folie actuelle nous empêche de le voir distinctement. Le mouvement est la loi, et nous continuerons d’évoluer, quoi qu’il arrive. Cependant, notre situation est à présent très spéciale : nous avons l’occasion de faire un vrai choix.

Pour la première fois de notre histoire peut-être, nous pouvons décider collectivement :

- de viser consciemment le meilleur,

- ou de continuer de fuir le pire…

Ce sont deux attitudes opposées, existant aussi à l’échelle individuelle : soit nous décidons de prendre des décisions positives pour construire le meilleur dans nos vies, soit nous nous contentons du « moins pire », tétanisés par nos angoisses et la peur du lendemain… Tout en sachant que le « moins pire » finit toujours par devenir le pire…

À l’échelle collective, nous arrivons à un croisement : nous pouvons emprunter la route de la paix et de la sagesse, ou celle de l’inconscience, provoquant luttes et rapports de force, encore et encore. Le nouveau modèle que nous allons proposer au monde est crucial : il va définir notre prochaine destinée.

Notre époque n’est sans doute pas la plus simple à vivre. Nous devons prendre nos responsabilités pour tracer des chemins inconnus. Vu de cette manière, cela paraît très compliqué. Mais au lieu de penser à « grande échelle », pensons déjà à l’échelle individuelle.

Gandhi, ainsi que des sages comme le Bouddha ou Lao Tseu, disaient en substance : Sois le changement que tu veux voir dans le monde.

Notre attitude personnelle est cruciale. En effet, la paix est porteuse de paix. La violence appelle la violence, même quand elle est utilisée au nom de la justice. On éteint le feu avec de l’eau, non avec du feu ! Autrement dit, la violence ne s’éteindra qu’avec l’amour. Si nous voulons être réalistes et efficaces, il est donc préférable de cultiver l’amour en nous. Évidemment, ceci est plus difficile que le recours à la colère ou à l’énervement, accompagnés de jugements et de mépris. L’amour requiert plus d’efforts et de remise en question, du moins au départ.

Cependant, je suis certain que l’amour transformera notre monde. En tout cas, il me semble que notre monde n’a jamais été aussi prêt.

Si vous n’y croyez pas, qui le fera pour nous ?

Être pacifiste et cultiver l’amour n’exclut pas de se défendre, défendre les autres, ni d’être intelligent. Un non-violent n’est pas nécessairement naïf, docile, obéissant ou aveugle. Les détracteurs de la non-violence n’ont souvent pas compris la puissance et la profondeur de l’amour, dans l’intention. On peut être pacifiste, tout en élaborant des stratégies pour obtenir les meilleurs changements possibles.

Souvent, on prend l’image de Jésus « tendant l’autre joue », pour ridiculiser l’idée de la non-violence. Or ce que l’on comprend mal, c’est que Jésus « ne tendit pas l’autre joue », mais « montra l’autre face ». La face consciente, spirituelle. La force intérieure de l’amour, le détachement vis-à-vis de l’agression extérieure : voilà ce qui peut inspirer le monde. Au lieu de riposter avec la même méthode, la même force, la même bêtise que son agresseur et ainsi ne jamais cesser les conflits, il est nettement plus puissant d’emprunter une autre voie : celle de la sagesse, du détachement et de la bienveillance.

Nous nous inspirerons les uns les autres avec la bonté mais nous n’emmènerons personne sur le long cours avec la haine au coeur.

Avec tout mon amour,

Guillaume Corpard,
Auteur du livre “Un cri pour la Terre”

* “Un Cri Pour La Terre” est disponible dans toutes les librairies et sur le site des Éditions Parhélie en suivant ce lien : http://editions-parhelie.com/index.php/un-cri-pour-la-terre/

- Facebook : https://www.facebook.com/GuillaumeCorpard.officiel/

- YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCJus84VQwUD7gTXeG0P1FLw/?sub_confirmation=1

Twitter : https://twitter.com/guicorpard

Instagram : https://www.instagram.com/guillaume_corpard/

- Linkedin : https://www.linkedin.com/in/guillaume-corpard-9b874589/

Blog : https://guillaumecorpard.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.