Le cout exorbitant des forces armées françaises zappé par les Gilets Jaunes.

Et si la France ne revoyait pas ses ambitions militaires mondiales pour résoudre ses problèmes de pouvoir d'achat dans la Métropole et dans ses territoires d'outre mer ? La France est la plus dépensière d'Europe pour ses forces armées par habitant et en quatrième position mondiale. Elle n'en a plus les moyens.

Le cout exorbitant des ambitions militaires françaises mondiales zappé par les Gilets Jaunes.

 En fouillant bien parmi les quarante revendications des Gilets Jaunes, j’ai fini par trouver une revendication concernant les forces armées françaises dans une seule et même revendication concernant également la police :

 

« La police et l’armée doivent avoir des moyens conséquents… »

 

Ah bon ?!

 

Dans les faits, les ambitions militaires françaises sur tous les continents coutent un bras à chaque citoyen français. Les derniers chiffres pour l’année 2017 disponibles pour tout à chacun, et donc pour les millions de Gilets Jaunes, parlent d’eux mêmes.

En 2017, la France a dépensé 57,8 milliards de dollars pour ses forces armées, en sixième position mondiale, dépassée de justesse par l’Inde, et avec bien évidemment  les Etats Unis largement en tête et ses 600 milliards , suivis de la Chine et ses 228 milliards , l’Arabie Saoudite et ses 69 milliards et la Russie avec 66 milliards.

 https://www.grip.org/sites/grip.org/files/DATA-BASE/MILEX/milexT4.pdf

 Surement plus intéressant, la colonne tout à droite où figure le montant dépensé pour les forces armées de chaque pays par habitant. Force est de constater que la France est le pays européen qui arrive en tête avec ses 891 dollars par habitant en France de 0 à 115 ans, dépassant même le belliqueux empire britannique, qui lui a accompagné son oncle, Sam, pour toutes ses escapades guerrières de ces vingt-cinq dernières années au Moyen Orient.

Dans les faits, la France arrive en quatrième position mondiale pour ses dépenses militaires par habitant. Le podium est composé en première place de l’Arabie Saoudite avec 2'143 dollars par habitant et par année , suivi des Etats Unis avec 1'871 dollars, la grande Australie avec 1109 dollars.

 

En comparaison des autres pays, ce chiffre devient surréaliste. Chaque français paye pour ses forces armées 5,4 fois plus que chaque chinois, 2 fois plus que chaque russe, 6 fois plus que chaque brésilien ou même 18 fois plus que chaque indien.

Pour rester en Europe, c’est 25% de plus que chaque britannique, 70% de plus que chaque allemand, deux fois plus que chaque italien, trois plus que chaque espagnol ou quatre fois plus que chaque turc.  

 

Des chiffres qui montrent que la France perpétue depuis la fin de la deuxième guerre son rôle de superpuissance militaire mondiale. Mais en a-t-elle encore vraiment les moyens ?

 

Non, pour de simples raisons d’arithmétique, ce ne sera plus possible. La France ne pourra pas résister à l’émergence démographique, économique et militaire des pays les plus peuplés de la planète, évidemment la Chine et l’Inde qui l’ont déjà dépassée en termes de PIB et de dépenses militaires, mais également à l’avenir l’Indonésie avec ses 264 millions d’habitants, le Brésil et ses 200 millions, ou même le Nigéria  ou le Pakistan avec leurs 190 millions d’habitants. Le cout d’une armée moderne présente sur tous les continents pour un pays de 65 millions d’habitants est déjà beaucoup trop élevé et le deviendra encore plus, ce n’est plus possible.

 

Il faudra bien s’y résoudre, c’est une fatalité. Alors pourquoi pas s’y attaque de suite et revoir les ambitions militaires de la France en faisant des milliards d’économie annuelles qui seraient mieux investis dans l’économie, ne serait ce qu’en augmentant le smic à 1'800 euros pour libérer des millions de français d’une pression économique devenue trop forte?

 

Ne serait ce pas le moment de prendre exemple sur l’Allemagne et l’Italie qui ne dépensent respectivement que 1.2 et 1.5 % de leur PIB pour leurs forces armées pendant que la France en dépense 2,2%, à la cinquième place mondiale en rapport au PIB ?

 

Visiblement pas selon les Gilets Jaunes qui demandent « des moyens conséquents pour la police et l’armée ».

 

Certains diront que les forces françaises sont particulièrement nécessaires en Afrique Subsaharienne en citant les interventions au Mali ou en Centre Afrique.

Il faut modérer l’effet bénéfique de ces interventions. Malheureusement elles n’ont toujours pas ramené la paix, ces deux conflits sont embourbés depuis des années et le rôle de l’armée française nage régulièrement en eau trouble, comme ici dernièrement au Mali :

https://www.mediapart.fr/journal/international/291118/la-frontiere-entre-le-niger-et-le-mali-l-alliance-coupable-de-l-armee-francaise?onglet=full 

ou là en Centrafrique :

https://www.liberation.fr/planete/2018/01/15/viols-d-enfants-par-des-soldats-en-centrafrique-un-non-lieu-qui-ne-dissipe-pas-le-malaise_1622618

 

La volonté de la France de protéger ses intérêts par ses forces armées dans de nombreux pays a un cout colossal. Dans le Sahel, n’ayant pas les moyens nécessaires, la France collabore avec les Etats Unis en suivant leurs mêmes méthodes éculées qui n’ont jamais fonctionné en Afghanistan, en Irak ou en Libye : traque permanente de djihadistes présumés et leurs assassinats par des missiles envoyés par des drones lancés de bases nigériennes ou maliennes à l’insu du monde entier. Tactique qui ne fait que décupler le sentiment d’injustice des habitants des pays concernés qui détestent de plus en plus dans un amalgame rapide mais compréhensible les populations des pays qui les bombardent, effet collatéral malheureux, qui raye en même temps du paysage touristique mondial nombre de pays devenus trop dangereux.

 

La France a-t-elle besoin de ses 40'000 soldats présents sur tous les continents pour défendre ses intérêts et faire son business as usual avec, entre autres, ses anciennes colonies ?

Non. La Chine l’a fait, il est vrai à outrance et les africains en ont marre, mais sans un soldat chinois présent sur le sol africain, pas un mort, pas de gouvernement renversé, pas de chaos installé.

Et une deuxième fois Non, la France a besoin de s’occuper de ses habitants avant de s’occuper de sa place militaire dans le monde. Elle doit sans tarder revoir ses ambitions militaires mondiales et arrêter de dépenser ces dizaines de milliards de dollars chaque année pour rien.

Des milliards qui seront particulièrement bienvenus pour une réelle augmentation du smic, pour une transition énergétique écologique, le tout sans ISF, qui ne ferait qu’augmenter l’exil des plus riches en Suisse, en Angleterre ou ailleurs.

 

 

  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.