Hillary en Afrique, partie 1, Hillary en Libye et au Yemen

Alors que le débat pour la présidentielle vole au niveau d'une cour de maternelle, il est bon de rappeler l'influence directe de la probable prochaine président des Etats Unis dans nombre de pays africains, avec souvent comme résultat final, le chaos.

Hilllary en Afrique (1), Hillary en Libye.

Hillary Clinton en poussant Obama à la faire en divulguant de fausses informations est la première responsable de la guerre de Libye et, en conséquence, de la plus grande vague d'immigration sur l'Europe depuis la deuxième guerre mondiale, faisant monter en flèche l'extrême droite européenne.

En effet si beaucoup attribuent la guerre à Sarkozy, ce dernier ne pouvait absolument rien faire sans l'armada de drones américains et leurs missiles destructeurs qui ont au final rayé de la carte la ville de Syrte, tuant tout ce qui bouge, traquant Khadafi comme un rat pour l'éliminer.

Au contraire d'Obama, 5 ans après et avec un chaos total régnant en Libye, Hillary, tout comme le trio Sarko-juppé-Fillon, continuent à déclarer publiquement qu'ils ne regrettent rien, que c'était la bonne solution, que la population de Benghazi allait être massacrée et bla-bla-bla et bla-bla-bla.. Au contraire d'Obama qui parle d'erreur pour la guerre deLibye, comme les britanniques.

5 ans après ce qu'on pourrait facilement qualifier de crimes de guerres contre le peuple libyen, la presse mondiale plébiscite Hillary pour devenir présidente des États Unis...

http://m.democracynow.org/stories/16008

 

Hillary en Afrique (2) : Hillary au Yemen.

Pas un mot sur la guerre du Yemen pendant la campagne présidentielle américaine. Pas vraiment étonnant. 

C'est bien simple : sans les jets, les missiles, les tanks , la logistique, les ravitaillements en vol , les conseils de commandement américains, pas de guerre du Yemen. 

Les États Unis sont bel et bien complices de crimes de guerre contre le Peuple yéménite, et, en englobant les hôpitaux, les écoles, le patrimoine historique, les funérailles et mariages bombardés, le largage de bombes a sous munitions américaines, le blocus total affamant tous les yéménites, de crimes de guerre contre l'humanité. Yes we can !

Si Hillary n'a pas dit un mot de ce conflit, son avis est connu, c'est un copier coller d'Obama et de Kerry, un soutien total au royaume saoudien dans sa destruction du Yemen, une guerre en fait sous traitée à l'Arabie Saoudite, comme la guerre de Somalie, sous traitée à l'Ethiopie et au Kenya, que nous évoquerons dans un prochain épisode.

Mais dans ce conflit, comme pour la guerre de Libye, Hillary porte une responsabilité personnelle.

C'était en 2011, Hillary était alors secrétaire d'Etat, le plus gros de contrat d'armement jamais réalisé de 27 milliards de $ a été signé par Hillary ans Co avec le royaume, avec notamment 80 jets bombardiers F15, 80 jets qui sont entrain de détruire le Yemen, jour après jour , en larguant tout est n'importe quoi sur le Yemen, détruisant tout et polluant le sol yéménite par ses milliers de missiles en uranium appauvri lâchés sur le plus pauvre pays du monde.

Les États Unis, Obama, Kerry, et Hillary en tête de gondole, sont bel et bien complices de crimes de guerre contre l'humanité dans ce conflit. Avec l'élection plus que probable d'Hillary, le ciel yéménite reste noir. Des milliers de yéménites innocents continueront de mourir sous les décombres des missiles américains.

https://www.mintpressnews.com/saudis-hillary-destruction-yemen/221250/

à suivre, Hillary en Afrique, partie 2, Hillary au Soudan et au Sud soudan

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.