Pensées du mois

De nos jours, certains essayent d'avoir toujours plus d'argent, d'autres toujours plus de pouvoir (les deux étant étroitement liés à un certain stade).

D'autres cherchent à sauver la planète qui semble se décomposer silencieusement, le cerveau humain suivant cette pente douce par la même occasion.

D'autres cherchent juste à avoir un toit décent et de quoi vivre normalement, avoir des loisirs, du temps.

D'autres encore cherchent simplement à avoir une dignité dans un "État de droit", mais venir d'ailleurs c'est encore être un "Sous-Homme" à notre époque.

D'autres aussi font des enfants, comme si de rien n'était, ou partent en voyage dans des dictatures et des pays exploités pour ramener de jolis souvenirs.

Le libéralisme suit bien son court, chacun menant sa petite vie sur sa petite barque, dorée d'étoiles ou chavirant dans la boue.

Être à l'orée de toutes ces classes sociales, et se demander si un jour on considérera que ceci était un système non fonctionnel, pas une fatalité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.