Je quitte MEDIAPART a cause de son Journaliste René BACKMANN

Je me dispose à cesser mon abonnement à Médiapart. Je proteste que mon argent finance le salaire de ce René Backmann. A la place, j'irais bien chez Panamza, eux au moins ils ont fait le choix de travailler pour la France... Et pas pour les services de la propagande sioniste...

ihttps://www.mediapart.fr/journal/international/020617/armes-chimiques-le-regime-syrien-construit-son-arsenal-avec-laide-de-plusieurs-pays?page_article=4  J'ai lu son article. Je me dispose à cesser mon abonnement à Médiapart. 

Je proteste que mon argent finance le salaire de ce René Backmann
A la place, j'irais bien chez Panamza, eux au moins ils ont fait le choix de travailler pour la France où il vivent plutôt que de sponsoriser la CIA en Syrie.

Le raisonnement de l'auteur de l'article semble fondé sur des faits qui semblent tous traduit directement des textes dictés par la CIA. Dès lors son raisonnement infantile tourne rond, mais court...
Et l'entonnoir se referme sur la conclusion politique qu'il faut renverser Bachar el-Assad sans tenir compte de ce que cela signifie pour l'Afrique !
Son raisonnement craque... René Backmann a une histoire controversé, il a affronté au long de sa vie des situations de crises qu'il a lui même créé. 
Son choix de décrire les informations officielles impliquant la Syrie dans des expérimentations de gaz diverses et leurs utilisations dans des faits de guerre sans aucune nuance ni aucun esprit critique.
Le monde est trop compliqué pour son cerveau d'enfant ?
Pas étonnant avec de tels journalistes que les Français ne s'y retrouvent plus...

La CIA ou d'autres agences participent à ces essais et peut les encourager ou les provoquer. La vérité c'est que nous ne connaissons pas toute la vérité en Syrie... Comme en Libye... Sauf René Backmann qui lui a fait un bel article "bien" documenté  !!!

Diverses responsabilités peuvent être recherchée avant celle de Bachar el-Assad d'autant qu'il n'a pas toujours été à la tête de ce pays et qu'il hérite d'une situation dont précisément il tente d'extraire son pays. Il a été placé au pouvoir par un système qu'il doit soutenir et qu'il n'a pas lui même mis en place.

Et surtout l'enjeux de cette responsabilité sur ces armes dépasse celui de cette responsabilité du gouvernement Syrien. Tout autour de lui, il y a des hyènes dont les pays coalisés ne sont pas des moindres et qui n'hésitent pas à commettre des attentats, y compris avec ces armes interdites.
Nous devons tous nous battre pour un changement mondial qui passera par l'arrêt de la guerre contre la Syrie. 
Les enjeux réels autour de la Syrie, sont les gazoducs qu'il a refusé de brader au prix que Sarkozy à proposé en VRP de ses employeurs. 
Le Gouvernement Français est corrompu, comme celui des USA, à la solde de l'industrie des armes entre autre.

L'armée Américaine ne répond plus de la Maison Blanche et mène sa propre politique ce qui est inconcevable encore en France parce que des gens comme René Backmann ne sont pas aux commandes de ce pays.

Ce René Backmann semble avoir un avis autorisé concernant le confinement par le verre, puisqu'il est issu d'une famille d'ouvrier qui travaillaient dans le verre en France. Mais ce n'est pas parce que son raisonnement repose sur des faits qu'il n'est pas affectif lorsqu'il décide de condamner le pays entier pour ses choix défensifs.
La Syrie n'a agressé aucun pays voisin. C'est un pays francophone dont le Président à fait ses études dans une école Anglaise. Il sait fort bien pourquoi il résiste. 
Mon argent sera mieux dépensé par le journal en ligne Panamza.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.