gumpdotfr
Cybernéticien passionné par les automatismes juridiques et la communication. Le cybernéticien est l'expert dont vous avez besoin pour automatiser votre communication.
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 mars 2015

L'empoisonnement au Chlordécone, un problème de santé publique aux Antilles

Le Chlordécone, un scandale qui n'aurait pas pu arriver en Hexagone.

gumpdotfr
Cybernéticien passionné par les automatismes juridiques et la communication. Le cybernéticien est l'expert dont vous avez besoin pour automatiser votre communication.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Chlordécone, un scandale qui n'aurait pas pu arriver en Hexagone.


Constat: 3 fois plus de pesticides sont utilisés aux Antilles qu'en Hexagone.
Le Chlordécone a été remplacé par d'autres pesticides aussi dangereux et qui s'accumulent avec un effet cocktail sur les poisons déjà présents dans les sols, les rivières et jusque dans la mer.
Les nappes phréatiques sont polluées mais aussi le littoral à plus d'un kilomètre des côtes, des langoustes sont impropres à la consommation...
Parmis le peuple, c'est la confusion.
Forcés de vivre sans information, ou bien dans les contradictions d'intérêts antagonistes, la population résignée mange les racines qu'elle peut acheter sur les marchés à bas prix... Pendant que les fonctionnaires et leurs enfants peuvent se nourrir au supermarché de la nourriture importée à grand renfort d'avion (la salade à 15€ ?), grace à leur prime de 40% de vie chère...
Pour le peuple, peu importe que ces bulbes puissent être contaminés même s'ils s'inquiète. Il lui faut survivre.
Des études ont prouvé que les sols sensé être contaminés ne l'étaient en fait pas. Ces études sans doute sérieuses sont limitées. L'administration se montre rassurante... Pourtant 90% des femmes testées aux Chlordéconne dans leur lait se sont avérée positives. Certaines se sont vues interdire d'allaiter. Les administrations  en fait des cas d'exception et n'en fait aucune publicité... Officiellement, tant qu'ils ne reçoivent pas d'instruction, aucune initiative n'est prise. Même s'il est prouvé qu'il y a un lien entre le lait contaminé par le Chlordécone et le retard des enfants à développer leurs facultés cognitives, ou a apprendre à saisir de simples objets...
C'est le principe de précaution, mais à l'envers, dirigé vers la protection des institutions.

On a l'impression qu'aucune étude sérieuse n'est faites de ces problèmes sur la santé. Alors que ce n'est pas vrai !
Peut être parce que les implications financières et politiques sont inquiétantes, c'est études restent ignorées des pouvoirs publiques qui commandent d'autres études... Cette inaction est peut être la preuve de leur impuissance.
Mais d'autres y voient une volonté criminelle... Accusant la volonté d'effacer chimiquement la volonté combative d'une population jugée trop turbulante.
Pourtant, des alternatives existent à ces polluants.
Il semble qu'aucun politique, en France, ne soit jamais vraiment condamné (Responsables mais pas coupables) pour une contamination menant à la mort d'humains (sang contaminé, sida, amiante, vache folle...).


Les scientifiques comme le Professeur Belpomme qui ont réussi à attirer l'attention, sont ridiculisés par certains journalistes à la solde de leur rédaction, ou leur travaux minimisés. Le cas du chlordécone est étonnant, le scandale n'a éclaté que parce que la douane d'un port Français à refusé une cargaison de banane en raison de son taux de chlordécone. Lequel a été découvert par une analyse de routine. Avant ce scandale, les travaux de ce professeurs étaient qualifiés de fantaisistes et depuis, aucun fond ne lui a été aloué, aucun chercheur ne lui a été détaché... Il est condamné à l'oublis et à l'ostracisme comme mesure de confinement du problème qu'il crée par ses dénonciations.

Aux antilles, un bateau réputé amianté à été coulé au large de la Martinique avec l'accord de la Préfecture, contre l'avis des quelques intellectuels qui s'en sont inquiétés... On peut se passer de pesticides, mais les pouvoirs publics, corrompus par le le trafic d'influence des très riches propriétaires, dont la fortune financière crée les Présidents, est issue de la traite négrière.

Les fonctionnaires ne connaissent rien à l'utilisation des produits dangereux, ils ne sont pas formés pour les encadrer. Ils sont également ignorant des implications sur la santé pour les populations directement exposées près des plantations et a plus long terme.
La société Total produit le pesticide appelé "Banole" interdit en hexagone mais qui obtient des exemptions d'utilisation aux Antilles... Grâce à certains lobby pour lesquel la survie de la population passe au second plan après des considérations financières... Notamment l'obtention de crédits €uropéens qui permettent un chantage à l'emploi.
La corruption et le trafic d'influence font le reste.
Des dérogations sont donc toujours accordées par les pouvoirs publics administratif, contre l'avis des concitoyens qui s'épuisent à les combattre par les voies judiciaires qui leur donne raison. Quand le Préfet réclame la non application de la loi voulue par le peuple et laisse les riches planteurs se procurer ses produits interdit dans les pays limitrophes du Brésil, l'Etat de droit est boiteux.
https://player.fm/series/transversale-sciences-environnement/transversale-sciences-environnement-du-mardi-04-mars-2014
Sources:
Ecoutez le témoignage radio-diffusé au salon de l'agriculture pour l'émission radio appelée "Transversale sciences-environnement"
du mardi 04 Mars 2014 par Cécile Baquet.
https://player.fm/series/transversale-sciences-environnement/transversale-sciences-environnement-du-mardi-04-mars-2014
Deux fois plus de cancers de la prostate aux Antilles Françaises. Mais c'est pas grave, car les hommes seront bientôt remplacés par des populations chinoises triées sur le volet pour émigrer.
http://www.inserm.fr/espace-journalistes/exposition-au-chlordecone-et-risque-de-survenue-du-cancer-de-la-prostate
Chlordecone exposure and risk of prostate cancer
Accès direct à l'article original du Journal of Clinical Oncology, 21 juin 2010
http://dx.doi.org/10.1200/JCO.2009.27.2153

Contacts chercheurs
Luc Multigner
Inserm U625, Faculté de Médecine, Campus de Fouillole, BP 145, F-97154 Pointe à Pitre cedex, Guadeloupe
Pascal Blanchet
Service d’urologie, CHU de Pointe à Pitre, Route de Chauvel, BP 465, F-97159 Pointe à Pitre cedex, Guadeloupe 
http://www.invs.sante.fr/publications/basag/Basag2005-8.pdf
http://www.invs.sante.fr/publications/basag/basag2006-5.pdf
http://www.invs.sante.fr/surveillance/chlordecone/textes.htm
https://www.facebook.com/pages/Chlordecone-Poison-Affaire-de-Sant%C3%A9-Publique/288288534580532
https://www.facebook.com/LyannajKontLepandaj
http://www.fne.asso.fr/fr/ces-bananes-au-gout-de-fongicide.html?cmp_id=33&news_id=12907

http://www.bastamag.net

http://petitesreflexions.blog.lemonde.fr/tag/empoisonnement/
https://player.fm/series/transversale-sciences-environnement/transversale-sciences-environnement-du-mardi-04-mars-2014

Forum sur le sujet du Chlordécone orienté cancer :
http://www.volcreole.com/forum/sujet-25017-345.html

THESE Présentée à l’Université des Antilles et de la Guyane de 485 pages...
Organisation spatiale des activités agricoles et pollution des eaux par les pesticides
http://cormas.cirad.fr/pdf/theseHoudart.pdf
Pollution par les organochlorés aux Antilles étude datant de 2006
http://www.observatoire-pesticides.gouv.fr/upload/bibliotheque/035776271667778910508963638498/pollution_par_les_organochlores_aux_Antilles-juin2006.pdf
Analyse historique en France du Chlordécone. La meilleure du genre. Elle reprend la théorie du complôt sans la juger et analyse son impact à plusieurs dates, ainsi que les raisons de son efficacité (ou pas) dans l'opinion. Elle note en passant l'importance de l'opinion dans la prise en compte de ce problème de santé publique.
La saga du chlordécone aux Antilles françaises
Reconstruction chronologique 1968-2008
Pierre-Benoit JOLY, INRA/SenS et IFRIS
Juillet 2010
http://www.observatoire-pesticides.fr/upload/bibliotheque/852173530783222242256849728077/saga_chlordecone_antilles_francaises_1968_2008.pdf
La décontamination par des canard... Un procédé moyennement efficace compte tenu de la comptamination des canards... Mais on aura essayé ! dans "UN VERGER DE GOYAVIERS
RAPPORT TECHNIQUE MAI 2013"
http://agents.cirad.fr/pjjimg/magalie.jannoyer@cirad.fr/2_5_canards_et_chlordecone_2013.pdf

Un rapport "bof" qui montre l'action (ou l'inaction) administrative en transparence...
PLAN D’ACTION CHLORDECONE EN MARTINIQUE ET EN GUADELOUPE 2008-2010
Rapport interministériel d’activité année 2008
http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Plan_chlordecone_Rapport_2008.pdf

Sans doute un des aspect qui intéresse le plus les Antillais (et le moins les hexagonaux)...
Impact sanitaire de l’utilisation du chlordécone aux Antilles françaises
Recommandations pour les recherches et les actions de santé publique
Octobre 2009
http://www.invs.sante.fr/publications/2010/chlordecone_antilles_francaises/rapport_chlordecone_antilles_francaises.pdf

Thèse de 2012 sur les animaux "monogastriques" mais citant les effets du Chlordécone sur la population: Ce pesticide a été interdit en 1993 en raison de sa toxicité et de sa persistance dans l’environnement. Cependant des études ont montré que la population antillaise continue d’être exposée (lait maternel et sang contaminés, transfert de chlordécone mère-jeune, retard du développement cognitif, risque de cancer de la prostate) en particulier via l’alimentation. Présente l'intérêt d'être partiellement traduite en Anglais...

Thesis issued in 2012 on animals but that will eventualy promote the effect on the French West Indies population: Chlordecone (CLD) is an organochlorine pesticide used in the French West Indies against black weevil Cosmopolites sordidus. This pesticide was banned in 1993, because of the toxicity and persistence of this compound in the environment. However, several studiesindicated that the population is already exposed to chlordecone (contaminated blood and maternal milk, chlordecone transfer to the motherfrom the child, memory delay in child and risk to the prostate cancer) particularly by food ingestion.
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/DDOC_T_2012_0253_BOUVERET.pdf
Article Facebook
http://martinique.la1ere.fr/2013/04/02/20-ans-d-epandage-pour-700-ans-de-pollution-24137.html
Article sur l'Etat des canalisations qui laissent entrer les molécules dans l'eau:
https://www.facebook.com/162651397265249/photos/a.296321017231619.1073741828.162651397265249/307356212794766/?type=1
La France champion du monde, la Guadeloupe champion de France... Pour les cancer dépendant des hormones... Normal, le pays est le premier producteur de poisons phytosanitaires...
http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/sante-publique/la-france-premier-pays-au-monde-pour-l-incidence-des-cancers-hormonodependa<<<<
Le professeur Verdol, Maître de conférence à l'Université des Antilles a sauté le pas d'une analyse attentatoire à la santé des Antillais. Pour lui, le complôt est probable. Il est vrai que rien ne semle être fait pour les soustraires aux effets délétères du Chlordécone.
Le titre de son livre n'est pas équivoque: "le Chlordécone, une arme de destruction massive"
Très peu rappelée dans les études et les thèses, le Chlordécone est issu des laboratoires militaires Américains qui l'ont utilisée aux cotés de l'Agent Orange sur les populations Vietnamiennes. Jugé peut être inefficace, il a été déclassé en insecticide, puis interdit... Mais pas en France, ou plutôt si, mais autorisé... Par qui ?
http://joelle-philippe-verdol.com/tag/uag/
Article:
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Chlordecone-Le-monstre-chimique-des-Antilles-3592.html
Livre:
http://books.google.gp/books?id=WLNSp9VYxbIC&pg=PA190&dq=condamnation+chlord%C3%A9cone&hl=en&sa=X&ei=9XcuVODLEdPOaI2NgtAH&ved=0CCQQ6AEwAQ#v=onepage&q=condamnation%20chlord%C3%A9cone&f=false
Les békés, l'ethnie sociales formée par les descendants des ancêtres colonisateurs des Antilles. Ils ont formé leur fortune sur l'esclavage et certains d'entre eux ont acheté le brevet de la molécule du Chlordécone. Cette arme chimique de destruction lente est donc aux mains d'un groupe connu pour ses sympathies suprémacistes. Cet article saute le pas et annonce leur responsabilité dans la contamination.
http://www.wmaker.net/lenaif/m/LES-BEKES-ONT-EMPOISSONNE-LA-BIODIVERSITE-DU-PAYS-MARTINIQUE-Par-Camille-CHAUVET_a909.html?com
Les laboratoires Américains, toujours promptes à tirer parti d'une maladie qu'ils ont contribués à créer ont prévu un médicament contre le Chlordécone: http://www.rxlist.com/questran-drug/patient-images-side-effects.htm
Une étude américaine sur les GI's Américains et leur exposition au Chlordécone lors de la guerre du Vietnam. A l'époque, il était appelé "Képone":
http://books.google.gp/books?id=FtYRzveYSP8C&pg=PT154&lpg=PT154&dq=Kepone+vietnam&source=bl&ots=lntglUR6A-&sig=Oxh6rTOYV6tlyTDvSiKTzCT0qzQ&hl=en&sa=X&ei=M44iVO62O9DGgwSW_4DICg&ved=0CCoQ6AEwAw#v=onepage&q=Kepone%20vietnam&f=false
Une vidéo sur le Chlordécone:
https://www.youtube.com/watch?v=_6ZuXo9AyzI&index=14&list=UUX7KMrTr4JPc9tRqHVdpJtQ
Du Code Noir au Chlordécone, le régime d'exception aux Antilles qui permet toutes les folies des békés. Loin de l'hexagone, la province Antillaise voit l'application des lois affaiblie mais souvent pour le pire, au profit des puissances captatrices locales.
Un coloque présenté par le professeur universitaire Jean-François Niort, Maître de conférence spécialiste en histoire du Droit.
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=713923331997135&set=gm.276890655824065&type=1
Un exemple de lutte citoyenne contre les épandages de poisons phytosanitaires, interdit par la Loi, mais autorisés par l'Administration. Des autorisations "exceptionnelles" chaque fois reconduites, condamnées par la Justice grâce à la vigilance de quelques profs et intellectuels malgré une relative inaction populaire.
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10152006615860479&set=a.10152006615710479.1073741966.588790478&type=1
Pour minimiser les réactions populaires, les administrations augmentent les maximas officiellement admis de poisons présents dans l'eau potable. Ces décisions probablement criminelles passent inaperçues généralement car elles sont camouflées parmis d'autres décisions anodines. Seuls des experts en poisons, biologistes, environnementalistes et quelques juristes peuvent détecter la maneuvre et la dénoncer. Il faut pourtant la mobilisation de tous pour combattre efficacement cette corruption administrative au profit de ceux qui polluent. Les fabricants de pesticides et ceux qui vendent cette eau à compte privé.
http://actuwiki.fr/3/pollutions/35157/
Vidéo sur l'épandage aux Antilles:
http://www.dailymotion.com/video/x114t4m_tnp-light_webcam#.UcTM3-vDkoa
Pétition des médecins contre l'épandage, on ne peut pas dire que le corps médical n'aura rien fait ! :
http://www.petitions24.net/petition_des_medecins_contre_lepandage_aerien_de_pesticides
 Politiquement, un seul maire (une maire) répond aux questions sur le Chlordéone: Patricia Chatenay-Rivauday
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=481353011940749&id=288288534580532
La France condamnée par l'€urope pour la qualité de ses eaux:
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/13/l-europe-condamne-la-france-pour-ses-eaux-polluees_3429170_3244.html
Le documentaire Français qui inquiète : Du poison dans l'eau du robinet.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Isvm1FjoTq8

La traite des aides d'Etat par les planteurs, où va l'argent des aides...
https://www.facebook.com/LyannajKontLepandaj/photos/a.276218959146090.47585.270898893011430/346079005493418/?type=1

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal
L’affaire des « biens mal acquis »
Les Bongo au Gabon, les Sassou Nguesso au Congo-Brazzaville, les Obiang en Guinée équatoriale... Depuis 2007, la police et la justice enquêtent sur le patrimoine faramineux en France des familles de trois clans présidentiels africains qui règnent sans partage sur leur pays.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr