Jean-Marc Ayrault favorable au Référendum d’Initiative Populaire ?

 

artfichier_558299_1841567_201303042829521.jpeg

 

 

              C’est la question qui vient immédiatement à l’esprit, le Premier Ministre n’ayant pas manqué de saluer ce lundi 4 mars le résultat du référendum d’Initiative Populaire helvète (67,9 % de oui), limitant les parachutes dorés ainsi que les rémunérations abusives des patrons de sociétés cotées en Suisse comme à l’étranger.

 

            « C’est une excellente expérience démocratique où les Suisses montrent la voie et, personnellement, je pense qu’il faut s’en inspirer » a-t-il déclaré. 

 

               En cas d’infractions, les peines iraient d’une amende correspondant à six ans de revenus jusqu’à trois années d’emprisonnement.

 

 

            N.B. : Rappelons que la Constitution suisse permet aux citoyens de déposer une initiative :

 

              Un moyen de faire valoir ses exigences :  

 

              Les citoyens peuvent demander à ce que l’on vote sur une modification de la Constitution.. Pour que l’initiative aboutisse, elle doit recueillir 100 000 signatures valables dans un délai de 18 mois. (NDA : rapporté à l’échelle de la France qui compte plus de 60 millions d’habitants, il en faudrait 600 000). 

 

               L’initiative populaire peut revêtir la forme d’une proposition conçue en termes généraux ou, plus fréquemment, d’un texte rédigé de toutes pièces, dont la teneur ne peut être modifiée ni par le Parlement ni par le gouvernement. 

 

              Les initiatives populaires sont le moteur de la démocratie directe car elles n’émanent ni du Parlement ni du gouvernement, mais sont le fait des citoyens eux-mêmes.

 

            Terminées, les lois scélérates votées dans la nuit, en catimini, contre les intérêts du peuple français !

 

            Dites, Monsieur Ayrault, c’est bien ça ? Vous allez l’instituer ce Référendum d’Initiative Populaire ? 


             

    N.B. :  Le propos du Premier Ministre tel que rapporté dans le monde.fr pouvait prêter à ambiguïté pour certains naïfs, ambiguïté que j'ai malicieusement entretenu.


               Je doute fort qe la mise en place du Référenum d'Initiative Populaire, faisant partie de la (future?) VIè république prônée par des hommes politique d'horizons différents tels que Dupont-Aingnan, J.L. Mélenchon ou A.Montebourg soit pour bientôt. 


              Nos amis suisses possédent une constitution laissant à la population la possibilité de s'exprimer à tout instant et non seulement une fois tous les 5 ans,ce qui est le signe majeur d'une véritable démocratie. 


              Et  par conséquent, qu'on en finisse avec cette sinistre tartufferie de nommer l'hexagone "Le pays des Droits de l'Homme". 


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.