"Dur, dur, d'être Président"...

Jordy - Dur Dur D'etre Bebe © CeledonioUlfulfio

           

 

 

             Selon Libération, soupçonné par beaucoup d’être l’organe non officiel du P.$., le Chef de l’Etat « meurtri » (sic) par l’affaire Cahuzac, aurait profité d’une brève visite en Corrèze pour se « ressourcer » (resic), réussissant à échapper aux manifestants pour « une longue promenade en homme libre ».

 

              En poursuivant la lecture du quotidien, nous apprenons qu’un « cordon sanitaire avait été dressé » (sic + ? ) afin que le Président, épuisé par les émotions, puisse jouir du calme de sa bonne ville de Tulle.

 

               Il n’empêche : d’ignobles manifestants auraient profité de son désarroi passager pour l’accueillir, « armés »  de couvercles et de casseroles en guise de cymbales, se déchaînant aux cris de « Cahuzac ! »,  « On veut du boulot pas du mariage homo ! » .

 

               C’en était trop pour François Hollande qui aurait regagné rapidement l’Elysée dans l’après-midi.

        

              Selon le quotidien, une dernière fausse note se serait fait entendre avant qu’il prenne congé. Alors qu’il parcourait les allées d’un salon du livre pour la jeunesse, un jeune homme, tapi dans l’ombre d’une porte dérobée, se serait penché vers lui en lui glissant doucement :

 

              «   Faudrait pas  oublier d’être de Gauche, Monsieur ! »

"Faudrait pas oublier d'être de Gauche" © Parti de Gauche

 

               Pour paraphraser un dénommé Jordy : « Dur, dur, d’être Président !!! »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.