Que Marion Bougeard,"Spin Doctor" de Cahuzac, en prenne de la graine...

artfichier_558299_1959968_2013040600391000.jpg    Dans un article publié sur l'Express, Ghyslaine Pierrat nous vante le noble métier de Spin Doctor et les nécessaires vertus d'honnêteté et de probité s'y rattachant. Bien entendu toute personne soupçonnant dans cet article une pub destinée à booster les ventes de son livre "La communication n'est pas un jeu" ne pourrait que faire preuve d'un esprit des plus vils.

Cette dame, collègue de Marion Bougeard, "Spin Doctor" de l'ex-ministre du budget, ne devrait-elle pas remettre à niveau cette dernière vu les soucis qui s'abattent sur lui?

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-cahuzac-la-communication-est-un-vrai-metier_1237793.html?cache=fd1c25d26e74f9fdccddfd1237360aa9

     

               "Bien évidemment, chacun l'aura compris: on ne peut fonctionner qu'en confiance, qu'en totale confiance", nous confie-t-elle...


                  Quelle belle profession de foi!

                  Ghyslaine Pierrat ne fait pas dans la demi mesure.

                  Quand on sait que la plupart des hommes politiques, de quelque bord qu'ils soient, passent leur temps à travestir la vérité afin de mieux faire passer les pilules les plus amères, on est stupéfait que cette dame puisse penser un instant que son message puisse être approuvé.

                   Le travail du spin doctor, conseiller en communication et marketing politique, est précisément de mieux nous faire avaler les couleuvres!

                  Au fait, chère madame, que pensez-vous de la nécessaire éducation du citoyen électeur quant au fonctionnement de nos institutions? Comment peut-il voter en toute connaissance de cause quand il n'a pas accès au savoir?

                   Je vous suggère donc, puisque vous êtes pour un langage de vérité, de nous expliquer, par un article abordable à tous, comment fonctionne notre constitution. Vous ferez là oeuvre salvatrice.

                   Et si vous êtes débordée, parlez un peu pour moi SVP: je me charge de le faire en toute objectivité et honnêteté. 

                   Encore faudrait-il qu'on m'autorise de publication, la ligne éditoriale de ce journal étant des plus strictes. 

                   Bon, ce n'est pas gagné: ce billet qui avait été posté en guise de commentaire dans les colonnes dudit journal suite à l'article de la dame vient de disparaître!

                    L'homme à l'écharpe rouge m'a "logé", "ciblé".

                    Quel sort m'est-il réservé? 


                   Une dernière chose: "Spin" en anglais signifie "manipulation" ; défense de rire... 

          

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.