Jérôme Cahuzac démissionné....

L'affaire Jérôme Cahuzac : extrait de l'enregistrement téléphonique © Reportage Tube
L'affaire Jérôme Cahuzac : extrait de l'enregistrement téléphonique © Reportage Tube

                 

                 Aujourd'hui 19 mars François Hollande a « mis fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac à sa demande » quelques heures après l'ouverture d'une information judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale" à l'encontre du  ministre du budget. 

                 Il fait peu de doutes qu'une mise en examen suive prochainement. 

                 Jérôme Cahuzac a toujours nié l'existence d'un compte en Suisse et clame toujours, à l'heure qu'il est, son innocence. 

                  

                 F.Hollande avait déclaré il y a deux ans que tout ministre mis en examen doit démissionner, ce qui semble "normal".

                 Rappelons que c'est le cas dans la plupart de nos "démocraties" européennes. 

                 Ainsi, en Grande Bretagne, Huhne (ministre de l'écologie) avait dû démissionner dès sa mise en examen pour entrave à la Justice le 3 février 2012 .

                 Cette "entrave à la Justice" consistait dans le fait que, flashé pour excès de vitesse en 2003, il avait déclaré aux magistrats, avec l'accord de son épouse de l'époque, que c'était elle qui conduisait afin d'éviter une suspension du permis de conduire. Le couple divorçant, le ministre ayant succombé aux charmes d'une rivale plus jeune, la vindicative ex-épouse avait dénoncé la chose. 

                 Cette affaire, carrément démesurée pour nous français, démontre qu'on doit y réfléchir à 2 fois avant de mentir devant un juge britannique, même pour ce que nous considérons ici comme une peccadille. 

                  Ajoutons que Huhne vient d'être condamné à 8 mois de prison ferme pour ce petit mensonge et a été incarcéré dès la sentence tombée dans une prison dite "difficile". Chahuté par les codétenus, il a été transféré dans un quartier plus calme de la prison. 

                  Rien à voir avec le cas Cahuzac, me direz-vous mais qui permet de constater que les ministres Outre-Manche sont des justiciables comme n'importe quel citoyen.  Peut-on imaginer pareille affaire en France?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.