I N R I*

 

 

artimage_558299_3852129_201112243626501.

 

 

 

Qu’es-tu v’nu faire

Sur cette Terre ?

T’as bien parlé,

T’as bien morflé…

 

Des p’tits malins,

(Sacrée putain !),

T’ont encensé

Pour l’mond’ baiser.

 

Terre promise

Si t’es docile,

Sinon Enfer

Pour réfractaires.

 

Message passé,

Et déifié ;

Triste d’être humain

Sans lendemains.

 

Ils ont pillé,

Violé, tué,

Criant ton nom

Pour tout’ raison.

 

Maint’nant souris,

Tout est fini,

Eglises vidées,

Plus de Bergers.

 

Mais les moutons

Toujours rest’ront,

Télé sacrée,

Substituée.

 

Monde paumé,

Plus de pitié,

Plus de valeurs

Et plus d’honneur.

 

Ils sont nombreux,

Les malheureux,

Dormant couchés,

Sur les pavés.

 

Ils sont Légions

Dans les prisons,

Tous les CasseZ,

Preuv’ trafiquées.

 

Faites ripailles,

Sans états d’âme…

Pov’ monde damné,

Manipulé…

                                                                                                          Guy Belloy

 

* A quelques heures de la naissance, selon le calendrier grégorien, de celui qui sera le premier révolutionnaire crucifié pour des raisons politiques et religieuses et dont le message de Paix, de Tolérance et de Respect du prochain sera par la suite détourné et instrumentalisé aux fins que l'on sait...

 Que cette fête désormais profane et mercantile ne nous fasse pas oublier, ne serait-ce qu'un court instant, le personnage de Jésus de Nazareth qui chassa les marchands du Temple qui ont pris depuis fort longtemps leur revanche. 

 

                                                         

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.