Le Combat...

 

Arch Enemy - As The Pages Burn - piano cover © vkgoeswild

 

 

 

Les doigts agiles

Caressent le clavier

Puis frappent.

 

L'instrument résonne;

Monte une musique étrange

Qui étreint le coeur.

 

L'Egérie se penche,

Semble vaciller,

Se redresse,

Vibre.

 

Chaque note,

Chaque accord

Devient Douleur

Puis Extase.

 

C'est une harmonie,

C'est une lutte.

 

La Nymphe s'écroule,

Danse et roule.

 

Tourbillons des arpèges dans les graves,

Prélude à l'arrêt brutal. 

 

Retrait de la Belle 

Au regard fixe,

Vainqueur.

 

                                                                                                  Guy Belloy


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.