MORT AU PROTOCOLE.

 Devant cette image imposée et désuète d'un Président déambulant entre deux haies de gardes républicaines, j'ai imaginé un spectacle différent : les vêtements des protagonistes sont échangés,  le Président est habillé comme un garde républicain et sabre au clair, fièrement, entre deux haies de ses partisans enthousiastes  il va abuser les tous les parlementaires du pays. En formant cette double haie ses partisans sont habillés comme des laquais.

Conséquence, tout le matériel qui équipe la garde républicaine devenu en surnombre sera vendu aux enchères à des amateurs de bal masqué. Sera également vendu les tapis rouges, ces derniers  en cachant les pavés nous ont fait oublier qu'ils ont eu un rôle historique.

 En rompant avec un protocole hérité d'un passé monarchique, les gardes républicains ne seront plus des marionnettes, et notre  République sera plus authentique

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.