IL GIGOTE, IL GESTICULE

  Comme tout politicien, quand les élections se rapprochent,  Monsieur le chef de l'Etat se bouge le cul et il le fait à grande cadence : en dix jours, dix discours  mazette !
   Ainsi va recommencer le numéro des promesses  non tenues et même trahies. Parmi ces trahisons  :
- le choix d'un conseiller venu d'une banque, qui deviendra ministre, alors que la Finance  est l'ennemi ; l'adoption, avec l'aide du 49/3, de la loi anti sociale El Khomi ; la poursuite d'une politique d'austérité imposée par Angela Merkel ....

   Plus tragique est le choix du nucléaire à tout va, les aides données aux socités d'autoroute qui sont contraires accords signés, l'abandon d'Alstom à son triste sort...

Bref, plus Monsieur petites blagues va se bouger le cul, pour essayer de faire oublier un désastreux bilan,  plus ça va puer.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.